publicité

Des maïs sucrés pour la Foire de Bourail

A Pouembout, en Nouvelle-Calédonie, Christophe Cortot, un jeune agriculteur, se prépare à vendre ses épis de maïs sucré sur la Foire de Bourail. Un événement qu'il attend avec impatience.

Epis de maïs © francetvinfo.fr
© francetvinfo.fr Epis de maïs
  • Cédrick Wakahugneme (avec Elif Kayi)
  • Publié le , mis à jour le
Dernière ligne droite pour les agriculteurs et les éleveurs du territoire calédonien avant la 38ème édition de la Foire de Bourail, qui démarre vendredi prochain. L’évènement, qui rassemble chaque année près de 20.000 visiteurs, se veut la vitrine du monde agricole et artisanale de la Nouvelle-Calédonie.
 
Christophe Cortot est agriculteur à Pouembout. Depuis lundi, il prépare ces épis de maïs sucrés pour les vendre sur les étales de la Foire. 
 
"C'est une variété de maïs spécialement conçue pour la consommation humaine", explique Christophe, qui est un inconditionnel de la Foire de Bourail. A trente ans, cela fait déjà plus de dix ans qu’il participe à l'évènement. Cette année encore, il vendra du maïs doux, plus connu sous le nom de maïs sucré. 12000 épis pourront être achetés sur les étals. 
 
Mais le jeune agriculteur ne plante pas que du maïs. Il cultive également des céréales, du sorgo, du grain et du riz. Passionné de culture maraîchère, il s’est notamment lancé dans la production de carottes, choux et concombres sur les 70 hectares qu’il a acquis, grâce au soutien de sa famille. 
 
Malgré des débuts difficiles, Christophe vit aujourd'hui son métier avec passion. Grâce à son courage et à sa détermination, l’agriculteur arrive désormais à joindre les deux bouts, et donne, sans relâche, du cœur à l’ouvrage.
 
Mais le plus grand bonheur de Christophe, c’est d’être une fois de plus, au rendez-vous du monde de la Brousse. "C'est une vitrine de l'agriculture, et puis ça permet de se faire connaître sur le marché", commente l'agriculteur. 
 
Vendredi, l’enfant de Pouembout sera de la partie sur le champ de Foire de Bourail. Un moment qu’il partagera une fois de plus, avec l’ensemble de sa famille.
 
Ecoutez la réaction de Christophe Cortot au micro de Cédrick Wakahugneme pour NC1ère La Radio :

ITW Agriculteur Bourail 11/08/2015

 

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play