nouvelle calédonie
info locale

Conflit Rouleurs. L'Etat mène le jeu, la brousse en pénurie

nickel
Penurie d'essence sur la côte Est
©Marguerite Poigoune / Pénurie d'essence sur la côte Est
La ministre des Outre Mer George Pau-Langevin est claire : ce n'est pas à l'Etat de trancher dans le conflit des rouleurs. Mais c'est bien le Haut-Commssaire qui rassemble ce jeudi, les mineurs, exportateurs, sous-traitants, et principaux leaders politiques du pays.
+ Alors que le président du gouvernement Philippe Germain, le sénateur Pierre Frogier, et le président du Congrès Thierry Santa ont appelé l'Etat à intervenir mercredi, la ministre des Outre-Mer George Pau-Langevin a pris la parole depuis Paris. Elle compte s'entretenir avec le chef de l'exécutif calédonien qui a la responsabilité de trouver une issue au conflit. George Pau-Langevin reste prudente mais elle se montre aussi préoccupée par la situation. Elle répond au micro de notre confrère Serge Massau d'Outre Mer 1ere:

La réaction de GPL


+ A Nouméa, le Haut-Commissaire rassemble autour de lui plusieurs acteurs du conflit : contracteurs représentés par ContrakMines, syndicat des exportateurs de minerais (SEM), représentants de la SMSP, de la SLN, de la SMT, de Montagnat et MKM, mais aussi de la direction de la mine et de l'énergie (DIMENC). Le président du gouvernement participe lui aussi à cette réunion.

+ Dans un communiqué la Nickel Mining Company (NMC) a elle répondu aux attaques injustifiées, selon elle, dont elle fait l'objet dans le cadre du débat sur l'exportation de minerai. Elle indique que les sous-traitants et rouleurs sont les premiers bénéficiaires du modèle économique de la NMC et de son plan d'expansion. L'entreprise affirme n'avoir aucun problème de débouchés pour ses latérites et que la menace la plus sérieuse pour les mineurs et leurs soustraitants est la faiblesse actuelle du cours du nickel. NMC est l'autre co-entreprise créée entre POSCO, producteur mondial d'acier sud-coréen et la SMSP

+ En brousse, on observe un début de pénurie de divers produits. C'est le cas par exemple à Poindimié. Le reportage de Marguerite Poigoune :

Reportage sur la pénurie


+ Enfin plus d'une centaine d'adhérents de Force Ouvrière sont venus soutenir les rouleurs ce jeudi. Ils se sont mobilisés devant le gouvernement. FO est en grève générale pour 24 heures. Ecoutez Didier Kaddour au micro de Martine Nollet :

FO en grève




Publicité