nouvelle calédonie
info locale

Conflit des rouleurs : après l'échec des négociations, intensification des blocages sur les routes calédoniennes

nickel
blocage rouleurs suite 210815
©NC1ère (GLB)
Les négociations de plus de 12 heures avaient abouti à un protocole d'accord mais les rouleurs et surtout les "petits mineurs " ont refusé de le signer. Résultat: la pression s'est accentuée sur le terrain avec le blocage complet des accès à Nouméa ainsi que des barrages en brousse sur la RT1.
Après de longues heures de négociations,sous l'égide de l'Etat, entre les rouleurs, les "petits mineurs" et les institutions calédoniennes, une éclaircie était apparue en début de soirée, ce jeudi, lorsqu'un protocole d'accord semblmait avoir été trouvé. Mais très vite, Wilfried Mai avait douché les espoirs des uns et des autres en affirmant qu'il n'y avait "aucune avancée" dans ce protocole. Une opinion partagée par la base qui a refusé de signer un texte qui ne s'engageait pas à autoriser l'exportation de minerais vers la Chine.
Résultat: dès 4H00, ce matin, les blocages des routes ont repris de plus belle. Les accès à Nouméa sont entièrement bloqués ( Rond Point Belle-Vie, Almameto, Rivière Salée, Auto-Point, Kowe Kara) . La RT1 est coupée par des barrages à Boulouparis, La Foa, Bourail , Népoui, Poya et Ponérihouen (à hauteur de Monéo) . Au Mont-Dore, la route, coupée à hauteur de la tribu de Saint Louis, a été dégagée par les forces de l'ordre. Les autres accès de cette commune sont ouverts. 
Quant à Païta, les barrages sont filtrants à hauteur de la tribu de Saint Laurent, au col de la Pirogue mais la situation est confuse car les voitures sont parfois bloquées de longues minutes. Des sources présentes sur place font également état du blocage de l'entrée de l'aéroport international aux passagers et aux membres d'équipage. 
Il est donc fortement déconseillé de se déplacer aujourd'hui si vous êtes concernés par ces points de passage. Il est en revanche tout à fait fait conseillé d'écouter NC1ère la Radio et de consulter notre site web et nos pages Facebook et Twitter (@NC1ere) pour recueillir les dernières informations tout au long de la journée.
Publicité