nouvelle calédonie
info locale

Rouleurs. Retour à la case départ, point sur les perturbations

conflit social
Retour des blocages
Après l'échec des négociations, les blocages sont à nouveau installés. Circulation routière, transports, et réapprovisionnements des magasins en subissent les conséquences.

A 9 heures :

+ Les camions sont de nouveau en place sur les ronds-points de Belle-Vie, Almameto, et Rivière Salée. La Voie de Dégagement Ouest est bloquée dans les deux sens avec des barrages à Ko We Kara, au Caillou Bleu et à Carrefour. Sur le Mont-Dore, le passage au niveau de la tribu de Saint-Louis a été libéré et le rond-point de la Coulée dégagée. Sur Païta, les barrages filtrants ont été remis en place à la tribu de Saint-Laurent, de Bangou, de Saint-Vincent et à Tontouta. La consigne a été donnée de laisser passer les passagers qui doivent se rendre à l'aéroport pour prendre l'avion, mais certains blocages peuvent persister.

+ Sur la brousse, tous les points de blocage sont à nouveau en place de Boulouparis à Ponérihouen en passant par La Foa, Bourail, Népoui et Koumac.  Pour les personnes nécessitant des soins immédiats ou d'un suivi médical (une dialyse par exemple), le numéro vert de la Sécurité Civile est le 05 05 05. Ce numéro n'a pas vocation à se substituer aux numéros d'urgence que sont le 15, le 17 et le 18.

+ Les négociations ne devraient pas reprendre ce matin. Philippe Germain, le président du gouvernement, vient de commencer une conférence de presse au siège de l'exécutif. A 11h30, les rouleurs feront de même à quelques mètres de là, au niveau de la Baie de la Moselle.

+ Qui dit retour des blocages, dit ralentissement de l'activité sur le territoire. Et début de pénurie. C'était déjà le cas hier dans le Nord et sur la côte Est. Stations services et alimentations attestent de problèmes d'approvisionnement. C'est aussi le cas dans certaines épiceries du Grand NouméaConcernant les transports en commun, les bus de Carsud et du Rai restent au dépôt ce vendredi. Chez Aircal, 2 avions sur 3 sont opérationnels, plusieurs vols sont en attente de personnel navigant commercial disponible et le reste du planning a une bonne heure de retard.  Les centres aérés de la F.O.L sont eux sont en partie ouverts. C'est le cas pour quatre d'entre eux. En revanche, le centre de la Vallée du Tir à l'école François Griscelli, et celui de Rivière Salée à l'école Jacques Trouillot sont fermés. Le personnel encadrant ne peut se rendre sur place et le prestataire de service des repas ne peut les livrer en raison des blocages.

+ Sur le plan politique, l'UNI organise cet après-midi à 14 heures à Pouembout, un meeting sur la situation actuelle. Les commissaires UC de l'aire Paici Cemuhi et l'UPM y participeront. Le groupe UNI demande également à l'Etat d'assumer ses responsabilités. Il considère que le conflit actuel est un "coup de force des mineurs contre les institutions élues". "Il est révolu le temps où les mineurs faisaient la politique du pays". Fin de citation. 

Publicité