publicité

A Pouembout, la Province Nord explique sa position sur le conflit des rouleurs

A Pouémbout, en Nouvelle-Calédonie, une réunion publique d'explication organisée par les indépendantistes s'est tenue vendredi soir pour tenter de donner un autre éclairage sur le conflit des mineurs.

Réunion d'information à Pouembout sur le conflit des rouleurs © NC1ère
© NC1ère Réunion d'information à Pouembout sur le conflit des rouleurs
  • Par Elif Kayi
  • Publié le
En dépit des problèmes de circulation vendredi, plusieurs dizaines de personnes étaient venues vendredi à Pouembout, pour assister à une réunion d'information, organisée par les indépendantistes.

Le but de la réunion était de donner un point de vue différent sur le conflit actuel des rouleurs. Critiquée pour le schéma minier proposé et adopté par le territoire, la Province Nord a présenté ses arguments.

Parmi les participants, des rouleurs indépendantistes de Nepoui avaient fait le déplacement.  

"Je suis persuadé qu'à l'approche de 2018, au moment où nous devons réglementer tout ce qui concerne la ressource première qui est la notre, s'agissant du nickel, certains demandent à déréglementer", commente Pascal Naouna, rouleur à Népoui et commissaire politique de l'Union Calédonienne (UC). "La déréglementation amène tous les excès, c'est à dire appauvrir le pays pour ce qui concerne ces besoins en financement demain."

A l'appel du Palika et de l'UPM, rejoints par l'UC local, les élus du Nord non indépendantistes ont aussi pris la parole.

"Pourquoi nous ne souhaitons pas continuer la dilapidation de notre minerai par la vente du brut, c'est parce que nous souhaitons qu'il y ait un retour sur la matière transformée", déclare Gérard Poadja, administrateur de la SMSP.

Retrouvez le reportage en images de Patrick Durand-Gaillard, Gilbert Assawa et David Sigal pour NC1ère :

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play