publicité

Rouleurs : levée du barrage à Ko We Kara, mais pas de négociations ce dimanche

Après une réunion de crise des rouleurs dimanche matin, le vice-président de ContraKmine,   Wilfrid Maï, a annoncé la levée du barrage de Ko We Kara et a à nouveau appelé Daniel Goa à faire office de médiateur dans le conflit qui oppose les rouleurs aux institutions de Nouvelle-Calédonie.

Rond-point de l'Orphelinat © Isabelle Braouet (NC1ère)
© Isabelle Braouet (NC1ère) Rond-point de l'Orphelinat
  • Jean-Paul Treuil (avec Elif Kayi)
  • Publié le , mis à jour le
Rassemblés lors d'une réunion de crise dimanche matin, les rouleurs ont fait savoir leur position actuelle.

En signe de deuil, suite à l'accident qui s'est produit dans la nuit de samedi à dimanche sur le barrage filtrant à Ko We Kara, où un jeune homme de 25 ans a perdu la vie après que son véhicule se soit encastré dans un camion présent sur la chaussée, les rouleurs ont décidé de lever le barrage. Ils ont par ailleurs indiqué qu'il n'y aurait pas de discussions dimanche après-midi, comme il avait été initialement demandé samedi.

"Tout dépend du président du gouvernement, du Haussaire", commente Wilfrid Maï, président de MKM (Maï Kouaoua Mines) et vice-président de ContraKmine. "Nous on est prêt à faire une réunion demain matin, le plus tôt possible".

Ils ont aussi annoncé qu'ils n'accepteraient pas de nouvelles négociations sans la présence de Daniel Goa.

"On ne peut pas sortir de ce conflit là sans un médiateur", poursuit Wilfrid Maï.

Ecoutez les propos de Wilfrid Maï au micro de Jean-Paul Treuil pour NC1ère La Radio :

ITW Maï 23/08/15


De son côté, le président du gouvernement Philippe Germain a déclaré dimanche matin lors d'une conférence de presse que "le temps des négociations est révolu". Il a aussi indiqué vouloir signer avec le vice-président du gouvernement le protocole d'accord, qui était au point mort depuis jeudi soir.

Si le barrage de Ko We Kara a été levé, tous les points de blocage des quartiers Sud de Nouméa ont été maintenus. Le route de l'Anse Vata, le rond-point de l'Eau Vive et celui de l'Orphelinat sont entre autres toujours bloqués.

Wilfrid Maï a annoncé que plusieurs sites en Brousse devraient être bloqués lundi dés 4h le matin.

Par ailleurs, rouleurs et mineurs envisagent une marche de protestation, mercredi à 10h, de la Baie de la Moselle au Haut-Commissariat, et à laquelle ils convient la population.

Retrouvez l'interview de Wilfrid Maï au micro d'Olivier Jonemann et Christian Favennec pour NC1ère :
ITW-MAI-230815

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play