publicité

OPT: les grèvistes campent sur leurs positions, la direction appelle au compromis

Point mort aujourd'hui, mercredi 2 septembre, lors de la deuxième réunion entre l'intersyndicale gréviste et la direction de l'Office des Postes et des Télécommunications. 

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Par Natacha Cognard
  • Publié le , mis à jour le
L'intersyndicale gréviste composée de la fédération des fonctionnaires, de l'USTKE et de l'Usoenc campe sur ses positions.
Après une deuxième réunion avec la direction cet après midi, mercerdi 2 septembre,les grévistes souhaitent toujours le départ du directeur des ressources humaines Claude Cohen ainsi que son remplacement par un cadre calédonien. Ils pointent du doigt son incompétence.  
Quant à Philippe Gervolino, le directeur général de l'OPT, nommé à ce poste depuis le 18 août; il demande d'avantage de temps pour traiter les dossiers. Il refuse tout licenciement pour l'instant.
Il répond aux questions de Brigitte Whaap et de Nicolas Fasquel. 
150902-ITWDIRECTEUROPT-WEB
Du mois d'août au mois de septembre, une grève en chasse une autre.
Celle de l'OPT est reconduite demain, jeudi 3 septembre.  
Quant aux calédoniens, ils pourraient bien voir les horaires d'ouverture de leurs agences modifiés.  

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play