nouvelle calédonie
info locale

Vanuatu: affaire de corruption au plus haut niveau

archives d'outre-mer
Vanuatu
©Vanuatu
Le Gouvernement Vanuatais est secoué par une affaire de corruption de grande ampleur. L'ancien premier ministre, Moana Carcasses Kalosil et l'ancien banquier Thomas Bayer sont les principaux accusés dans cette histoire de compte off shore et de paradis fiscal.    
 

Une cascade d'accusations sur fond de paradis fiscal. 


Pour le Vanuatu Daily Nouvelles Digest, cette affaire de corruption concerne quelques 56 accusations.
Lors des premiers jours du procès, la grande majorité des accusations visait l'ancien premier ministre, Moana Carcasses Kalosil.

Mais pour mieux comprendre cette affaire, il faut s'intéresser à Thomas Bayer, créateur de la holding Pacific International Trust Company ou Pitco, premier groupe financier privé du Vanuatu dans les années 2000. 
Thomas Bayer, ancien banquier de Wall street, passé maître dans la manipulation des finances off shore dans les paradis fiscaux tels que le Vanuatu, aurait fourni assez de documents pour permettre à la Banque européenne de recevoir de l'argent des États-Unis.
De l'argent transféré sur un compte de l'ancien premier ministre Moana Carcasses Kalosil, qui aurait ensuite permis "d'arroser" un grand nombre de fonctionnaires corrompus.
De nombreux accusés sont dans le gouvernement actuel.
Le ministre des finances et 14 autres personnalités sont inculpés. 

Selon la radio de Nouvelle Zélande http://www.radionz.co.nz/international) ,  Willie Jimmie,  le ministre des finances du Vanuatu aurait reconnu avoir enfreint le "leadership Code", le code moral des dirigeants. 
Les 14 autres inculpés plaident "non coupables", le procès se poursuit. 

  

 

Publicité