Gilbert Tein: un passionné de culture kanak à la tête du Sénat Coutumier

sénat coutumier
Gilbert Tein
©Cédric Wakahugnème
Gilbert Tein est désormais le nouveau président du Sénat Coutumier. La passation de pouvoir s'est faite aujourd'hui, jeudi 3 septembre, entre le président sortant, Jean Kays, de l’aire Xâârâcüü et le nouveau sénateur de l’aire Hoot Ma Whaap, à la tribu de Nassirah, Boulouparis. 




« Je suis honoré de prendre la tête de notre maison, le Sénat Coutumier . C’est un moment très fort mais j'ai un peu de crainte pour ces nouvelles fonctions », souligne le sénateur coutumier de l’Aire Hoot Ma Whaap.  « En tant que Kanak, je dois me fier aux choses existantes de la coutume Kanak ».

Jean Kays, le président sortant du Sénat Coutumier

La passation s’est faite ce jeudi à la tribu de Nassirah sur la commune de Boulouparis à l’occasion du 16ème Congrès du Pays Kanak. Plus d’une centaine de coutumiers et des représentants des huit aires coutumières du Territoire avaient fait le déplacement. Jean Kays, le président sortant, et plus jeune sénateur du Pays Xâârâcüü, ne cache pas sa satisfaction d’avoir pleinement œuvré aux côtés des autres sénateurs pour le bon fonctionnement de l’institution coutumière. « C’était un grand plaisir d’avoir travaillé avec les vieux » dit-il, «  en même temps, c’est surtout une véritable expérience pour moi mais également pour ma chefferie, mon district et mon aire coutumière ».
 

2010 – 2015 : le Socle commun des valeurs Kanak

Ce passage de relais ouvre la voie notamment à une nouvelle mandature. Elus pour une durée de cinq ans, seize nouveaux sénateurs coutumiers ont été nommés en mai dernier par leurs aires respectives, soit deux par régions. La troisième mandature qui s’achève sera marquée par la mise en place du socle commun des valeurs Kanak. Pour ces auteurs, c’est la reconnaissance pleine et entière de l’identité Kanak. « A travers cette Charte, nous devons par la suite décliner des politiques publiques » souligne Jean Kays, de l’aire Xâârâcüü, « par exemple, une politique publique mémorielle concernant le travail que nous menons sur notre aire coutumière pour le retour du Grand Chef Ataï ou encore une politique publique pour la jeunesse, en créant tous les deux ans le Congrès de la Jeunesse Kanak ».
 

La Continuité et le maintien de la cohésion d’équipe

Désormais à la retraite de la Direction de la Culture de la Province nord, Gilbert Tein a été nommé il y a un et demi Vice-président du Conseil d’Aire Hoot Ma Whaap. Les discussions ont débuté en février entre les Chefs du Pays « Hoot » et les Chefs du Pays « Whaap ». En mai dernier, l’Assemblée de l’aire coutumière a entérriné la candidature de l’enfant de la tribu de Bas Coulna à Hienghène. « Je ne suis pas apprécié à 100% mais maintenant je ne peux pas reculer » indique t-il, « ma force, ce sont l’aire coutumière et le district Tea Djanou qui m’ont porté jusqu’ici ». La mandature 2015 – 2020 sera dans la continuité de la démarche engagée sur la mise en place du socle commun des valeurs Kanak. Le tout nouveau président du Sénat Coutumière s’engage à maintenir une dynamique d’équipe au sein de l’institution coutumière. «  Mon objectif, c’est de maintenir une cohésion avec les sénateurs coutumiers en articulation avec les aires coutumières », souligne t-il, « pour répondre aux nouvelles exigences ». Le président du Sénat Coutumier sera installé solennellement ce vendredi au siège de l’institution coutumière à Nouville et l’ensemble des sénateurs coutumiers. Cet événement sera aussi marqué par l’inauguration des nouveaux locaux du Sénat Coutumier.