publicité

Exportations vers la Chine: le gouvernement demande une session extraordinaire du Congrès

Après examen du relevé de conclusion du GTPS de la semaine dernière et du rapport de la Dimenc, six des onze membres de l’exécutif se sont prononcés en faveur d'une session extraordinaire du Congrès sur le sujet des exportations vers la Chine...

© NC1ère
© NC1ère
  • Malia Noukouan et Charlotte Mestre (avec IP)
  • Publié le , mis à jour le
Les six élus sont les membres Calédonie ensemble du gouvernement, UNI Palika et… Jean Louis d’Anglebermes - lequel a voté différemment de ses collègues de l’UC. Ils ont estimé que le texte du schéma minier était sujet à interprétation, et que les élus du Congrès devaient préciser leur position quant aux exportations de minerai. 
 
Il n’y a pas, pour autant, de remise en question de la compétence du gouvernement a expliqué son porte-parole Thierry Cornaille. Il s’agit juste d’un éclairage qui permettra à l'exécutif de se prononcer sur les demandes d’exportation en accord avec le schéma. 

Thierry Cornaille est au micro de Charlotte Mestre.

cornaille itw


Les membres du groupe les Républicains ne sont pas de cet avis. Pour Bernard Deladrière et Cynthia Ligeard, la majorité « fuit ses responsabilités ». Pour eux, cette dernière décision ne fera que retarder ce dossier, voire alimenter les crispations déjà présentes. Les Républicains demandent à ce que le gouvernement exerce sa compétence et se prononce sur les demandes d’exportation de minerai vers la Chine. Mais aussi, que le débat sur une doctrine nickel à l’échelle du pays soit ouvert. 

Bernard Deladrière est au micro de Malia Noukouan.

deladrière itw


Pour l’UCF, le schéma de mise en valeur des richesses minières n’interdit pas ces exportations. Celles-ci répondent à un problème économique ponctuel et de maintien de l’emploi. « Il n’est pas nécessaire que le Congrès définisse un cadre particulier si le gouvernement ne s’est pas prononcé sur la question », explique Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement. Le parti ne se positionne pas contre un débat au Congrès pour une plus réflexion globale sur la stratégie minière du pays, mais affirme que ces demandes d’exportations spécifiques relèvent de la compétence du gouvernement. 

Isabelle Champmoreau est au micro de Malia Noukouan.

champmoreau itw


Max Foucher, le vice-président du syndicat ContraKmines, estime que les exportations relèvent bien de la compétence du gouvernement, et regrette que les rouleurs soient "menés en bateau". 

Max Foucher répond à Malia Noukouan.

foucher itw


 Enfin, dans un communiqué diffusé mardi après-midi, le gouvernement, "compte-tenu de l'urgence, a proposé que cette séance publique se tienne le 17 septembre, une session extraordinaire du Congrès étant déjà programmée ce jour-là".


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play