publicité

Plan social et réduction d'activité pour MKM

La compagnie minière MKM, touchée par une baisse de ses exportations de latérites, a annoncé un plan social et une réduction de son activité.

La compagnie minière MKM a annoncé un plan social © NC1ère
© NC1ère La compagnie minière MKM a annoncé un plan social
  • Par Elif Kayi
  • Publié le
La compagnie Mai Kouaoua Mines (NKM) a annoncé cette semaine un plan social. Ce plan concernera tout d'abord des mesures de chômage technique pour le personnel de la mine, mais aussi une réduction de moitié du roulage et du chalandage. 
 
D'ordinaire, la compagnie vend 220.000 tonnes de latérites par an. Mais en 2015, seulement 50.000 tonnes ont été exportées. Selon NKM, cette baisse des exportations est à incomber en partie à l'Australien Queensland Nickel, mais aussi au gouvernement de Nouvelle-Calédonie. 
 
Pour la compagnie, en effet, le gouvernement ne respecte pas le protocole d'accord signé avec les rouleurs. "C'est normal qu'on ne signe pas parce que dans ce protocole, le président s'est engagé à uniformiser tous les contrats des mineurs", explique Christian Taupua, directeur de mines chez NKM. 
 
NKM doit toutefois faire face à d'autres problèmes. La compagnie est ainsi pénalisé par son gisement faible en fer. Queensland Nickel réclame des teneurs égales à 40% de fer, mais que la mine offre une teneur inférieur à 35%. Ce qui implique des pénalités et des ventes à perte pour la compagnie, pour qui la solution réside dans le marché chinois. 
 
Retrouvez le reportage en images d'Olivier Jonemann et Nicolas factuel pour NC1ère : 
LICENCIEMENTS-NKM-180915

 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play