Nickel: l'Union Calédonienne dit oui aux exportations vers la Chine

nickel
UC
Oui aux exportations ponctuelles vers la Chine, accordées par le gouvernement: après sa commission exécutive, l’Union Calédonienne a réaffirmé ce mercredi matin la position qu’elle avait déjà défendue il y a trois semaine au GTPS (groupe de travail des présidents et signataires).

Pour l'UC, c'est bien le gouvernement qui doit trancher cette question des exportations vers la Chine. Gérard Reignier, le porte-parole du parti, souligne dans le même temps qu'il y a à l'heure actuelle un "problème de gouvernance".

Gérard Reignier, porte-parole de l’UC, est au micro de Charlotte Mestre.

UC



Les cas personnels de Jean-Louis d'Anglebermes et d'Anthony Lecren ont été discutés lors de cette dernière commission exécutive du parti. Sur celui de Jean-Louis d’Angleberme, qui avait voté différemment des autres membres UC du gouvernement la semaine dernière sur ce sujet des exportations, Gérard Reignier a assuré que la question était réglée en interne et était due à "la mauvaise gouvernance de Philippe Germain qui provoque incompréhension et radicalisation"Quant à Anthony Lecren, la discussion sur son cas se poursuit en interne, conformément aux statuts et au règlement du parti. Pas de démission du gouvernement en vue donc. Le membre du gouvernement en charge notamment du développement durable représentera d’ailleurs l’exécutif au sein de l’OEIL.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live