L'UCF se positionne en faveur des exportations de minerai vers la Chine

politique
Gaël Yanno sur NC 1ère
L’UCF a réaffirmé jeudi matin sa position en faveur des exportations de minerai vers la Chine, limitées en tonnage, en teneur et en temps. Pour le parti de Gaël Yanno, il est important de tenir compte des réalités du marché - ce qui n'est pas contradictoire avec le schéma minier...

« La Chine est devenue le principal consommateur de minerai avec 50% du marché, il est donc impensable de s’interdire ce marché », ce sont les termes du communiqué de l’UCF, qui précise encore que « les demandes d’autorisation d’exportation de minerai vers la Chine visent en partie à permettre de compenser la baisse de 50% des volumes achetés par QNI, qui s’approvisionne de préférence aux Philippines, et dont la survie financière est incertaine »

Pour Gaël Yanno, "le pragmatisme doit prendre le pas sur le dogmatisme... Il faut suivre le marché du nickel, qui bouge beaucoup, et auquel il faut s'adapter".
 

Pour l’UCF enfin, la défense de l'emploi et de la pérennité des entreprises minières est prioritaire. Gaël Yanno est au micro de Charlotte Mestre. 

ucf