publicité

Pourquoi faut-il suivre le Tour de Calédonie 2015 ? 1ère partie

La 45e édition de la Grande Boucle calédonienne s’élancera de la tribu de Roh à Maré mardi. Avec des espoirs océaniens dans le peloton et des innovations à l’arrivée de chaque étape, l’ambiance promet d’être au rendez-vous. 

© CRC / La carte du Tour cycliste 2015
© CRC / La carte du Tour cycliste 2015
  • Martin Charmasson
  • Publié le

L’épreuve est emblématique

Aucune autre compétition ne traverse le pays comme le Tour cycliste. Véritable institution depuis la première édition en 1967, elle a longtemps attiré les foules au bord des routes et au terme des étapes avec ses traditionnels bals. Cette année, 16 communes seront traversées. Le départ sera donné à Maré, mardi 13 octobre, puis le peloton longera la côte Ouest du Mont-Dore jusqu'à Koumac. Il passera ensuite à l’Est de Ouégoa à Ponérihouen, puis à Thio, avant de revenir sur Païta et Nouméa. 
 

Un parcours atypique

Le Tour de Calédonie est la plus longue course amateur par étapes au monde avec 12 étapes et 1000 kilomètres à surmonter. Pour de nombreux coureurs extérieurs au territoire, elle offre la chance unique de rouler sur mine. Franchir une ligne d’arrivée au sommet de l’un d’elles, entre deux Dumpers marque les mémoires. Dans cette édition 2015, la 6e étape entre Koné et le sommet de la mine de l’Etoile du Nord à Koumac dimanche 18 octobre vaudra notamment son pesant d’or : 106 kilomètres au menu et juste avant l’arrivée, 3 kms de caillasse, puis 8 kms d’ascension de la mine Montagnat. 
© SMGM / La mine de l'Etoile du Nord, l'un des temps forts du Tour 2015
© SMGM / La mine de l'Etoile du Nord, l'un des temps forts du Tour 2015

La saga familiale continue

La Grande Boucle territoriale est ancrée dans le cœur des calédoniens. Des familles participent de père en fils ! Les Barket perpétuent la tradition cette année. Florian, 19 ans, prend la relève de son papa Thierry engagé dans son premier Tour en 1978. Licencié en métropole au sein de l’UC Nantes Atlantique, le fils évolue en première division (DN1), l’antichambre du monde professionnel. Il est 31e du championnat national des moins de 19 ans et portera les couleurs de l’ACLN Dumbéa. Avant eux, Daniel et Christophe Colomina, Philippe et Matthews Thépinier, Philippe et Grégory Lemaître, Miguel et Jason Tessier, Alik et Alan Boufeneche, ou Jean-Jacques et Franck Bonnard, sont eux aussi, tour à tour, montés sur le vélo. 
© M.C / Coryne et Thierry entourent leur fils, Florian, 19 ans, qui va disputer son premier Tour.
© M.C / Coryne et Thierry entourent leur fils, Florian, 19 ans, qui va disputer son premier Tour.

© Adeline Harvis / Florian Barket, sous le maillot de l'ACLN.
© Adeline Harvis / Florian Barket, sous le maillot de l'ACLN.


Le pays à l’honneur

C’est une nouveauté : une émission radio sur NC1ère sera diffusée tous les jours de 9 heures à 11 heures. A l’arrivée de chaque étape dans un studio décentralisé, Anne-Claire Lévêque, recevra des invités pour parler des communes traversées et de ceux qui ont fait l’histoire du Tour. Joseph Caihe sera lui "la voix du Tour" sur la ligne d'arrivée. Autre innovation : de grands groupes musicaux locaux se produiront à la fin de chaque étape. Dick et Hnatr à Tadine, Nodeak au Mont-Dore, Krys à La Foa, Gayulaz à Koumac ou encore Tyssia à l’Arène du Sud de Païta. L’objectif ? Retrouver la ferveur qui faisait la renommée de la Grande Boucle calédonienne avec ses bals quotidiens. 
 

Des Cagous au rendez-vous … 

Outre Florian Barket, d’autres calédoniens seront en lice. Florian Bonnerot-Agniel du VCC Mont-Dore a la particularité d’être chef d’entreprise (il a fondé un site de travail communautaire dédié à la perspective architecturale) et coureur amateur. En 2013, il avait terminé 4e du championnat régional du Languedoc-Roussillon. Guillaume Geiller, son coéquipier, est le champion de Calédonie sur route 2015. Guillaume Patritti, à 43 ans, a toujours les jambes comme le prouve son classement de 3e meilleur Cagou sur le Tour l’an passé. 
Parmi les autres calédoniens engagés, plusieurs sont issus du triathlon. On les retrouve dans la valeureuse formation de Ouenghi Sports. Exemples : Mathieu Szalamacha, médaillé de bronze en individuel et d’or par équipe lors des Jeux du Pacifique 2015, ou Benoît Beukels qui a disputé des Ironman mondialement connus. Ils accompagnent deux coéquipiers plus habitués aux longues courses : Fred Lebielle, champion de Calédonie Pass’Cyclisme et surtout Arnaud Boucher, 11e du Tour en 2013 et 14e l’an dernier. 
© M.S / Mathieu Szalamacha, du triathlon au Tour
© M.S / Mathieu Szalamacha, du triathlon au Tour

 

Un tahitien parmi les favoris

Taruia Krainer, 24 ans, est né à Papeete. Après avoir fréquenté le pôle Espoir de Saint-Brieuc en Bretagne, il a rejoint l’équipe Vendée U en 2012. Ces deux dernières années, le polynésien était en stage au sein de l’équipe professionnelle d’EuropCar. 1er du Paris-Tours chez les Espoirs en 2012, il a fini cette année 2e de la Coupe de France DN1 en individuel et 1er en équipe. DirectVélo.com l'a interrogé sur son parcours.

 
 

Sur le même thème

  • sportncla1ère

    Le journal des sports du mercredi 10 octobre

    Au sommaire, les boxeuses Mahina Charlot et Fiona Tuilekutu font partie de la présélection en vue des Jeux du Pacifique 2019 à Samoa. Et seize coureurs calédoniens seront au départ du quarante-huitième tour cycliste, dont David Schavits, un des spécialistes du contre-la-montre.

  • sportncla1ère

    Le journal des sports du mardi 9 octobre 2018

    Cyclisme, Florian Barket (de retour de métropole) a remporté, ce week-end, le prix Axial organisé par le CCN HP7 et le Critérium Roger Laroque. Il se sent en pleine forme avant le Tour de Calédonie.
    Raid, Yohann Samanich a survolé, cette année, le Grand Prix des Raids du Nord.

  • sportncla1ère

    Le journal des sports du lundi 8 octobre 2018

    Au sommaire, les footballeurs de Magenta et Hienghène ont les regards tournés vers la finale de la coupe de Calédonie, samedi, après avoir battu ce week-end le SC Ne Drehu et l'AS Mont-Dore. Et karaté: la Pacific cup a réuni durant six jours à Auteuil des jeunes compétiteurs de toute la région.

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play