nouvelle calédonie
info locale

Rhéébu Nùù / Vale : une semaine de dialogue

nickel
Vale
©NC 1ère
Depuis ce lundi, les discussions sont ouvertes entre Rhéébù Nùù et Vale. Le Comité accuse l’industriel de vouloir "liquider" le Pacte de développement durable signé en 2008. De son côté, la société métallurgique "entend" faire la lumière, sur le financement de la pépinière Sud-Reboisement.

Un Pacte qui n’a décidément pas "bonne mine" ! 

Signé en 2008 entre le Comité Rhéébù Nùù et Vale, cet accord a créé trois structures. Une Fondation, un Conseil Consultatif Coutumier Environnemental (CCCE) et l’Association VALE Reboisement ! Ce pacte prévoyait un investissement de l’industriel d’environ 10 milliards de francs sur 30 ans pour la revégétalisation des zones impactées par l’activité minière et l’érosion naturelle. Mais depuis quelques mois, le courant ne passe plus entre les "partenaires" ! D'un côté, Rhéébù Nùù accuse l’industriel de vouloir saborder le Pacte de développement durable ! De l'autre, des partenaires dont Vale, entendent faire la lumière sur des suspicions concernant le financement de la pépinière Sud-Reboisement, et qui mettent directement en cause le Comité Rhéébù Nùù.

Une semaine pour tout mettre à plat !

Depuis ce matin, s’ouvrent donc des discussions entre Vale et le Comité. D’après l’article 29 de ce fameux Pacte, des "facilitateurs" doivent prendre part aux dialogues ! Rhéébù Nùù et Vale ont jusqu’à vendredi pour tout mettre à plat et remettre sur pied ce partenariat. Pour l’heure, aucune communication de la part de l’Industriel à ce sujet. Depuis le début de la mésentente, Vale n’a cessé d’affirmer qu’il n'était pas le seul partenaire à vouloir de tels éclairages. La Société métallurgique a toujours considéré que ce différend concernait l'ensemble des acteurs du Pacte à savoir, les coutumiers du Sud, l'Aire Drubea-Kapumë, Vale et Rheebu Nuu.

Pour rappel, la polémique est née après une convention passée entre l’association Vale Reboisement – l’un des 3 outils du Pacte dont André Vama a été Président - et l’entreprise Sud Reboisement - dont Réébù Nùù est actionnaire principal. Quoi qu’il en soit, la semaine risque d’être longue ! Depuis ce matin, aucune information n’a filtré concernant les discussions en cours.

Le reportage de Dave WAHEO-HNASSON et Michel BOUILLIEZ (diffusé ce samedi 10 octobre)