Tour cycliste de Nouvelle-Calédonie : un Kiwi vainqueur à Montfaoué

sportncla1ère
étape 5
Ryan Christensen, le Kiwi de l’équipe australienne Oliver’s real food racing, vainqueur à Montfaoué
La 5e étape du tour cycliste de Nouvelle-Calédonie a été disputée ce matin entre Moindou et Poya, avec une arrivée à la tribu de Montfaoué. Le Néo-Zélandais de l’équipe Oliver’s real food racing, Ryan Christensen s’est imposé au sprint devant Dimitri Bussard, de la formation Axial Pierre.

Le tour fait ses premiers tours de roue en province nord. La caravane s’est élancée depuis Moindou ce matin, en direction de Poya, pour cette étape de 109 km en ligne. Le peloton a adopté un rythme plutôt soutenu dès les départ, et les choses sérieuses ont débuté peu avant Bourail, au niveau du col des Arabes. C’est à cet endroit qu’un groupe de 10 hommes a pris les devants, avec le blanc-seing des coureurs bien classés au général qui ont laissé faire en restant dans le peloton. 

Ce groupe d’échappés va tenir la cadence jusqu’à atteindre une avance de 5 minutes. Entre Bourail et Poya, 3 des 10 leaders ont lâché prise, et ce sont les 7 plus costauds qui ont mené les affaires pendant tout le reste de la course.

A l’approche de l’embranchement de la route qui mène à la tribu de Montfaoué, les échappés disposaient encore de 4 minutes 30 d’avance, il restait une vingtaine de kilomètres à parcourir sur une route parsemée d’embûches. C’est le petit col de Gohapin qui a permis de réaliser l’ultime sélection, et c’est là que les deux meilleurs, le Kiwi Ryan Christensen et Dimitri Bussard ont lâché le reste de la meute. Le Kiwi s’impose au finish devant le coureur suisse de l’équipe Axial Pierre, mais le maillot jaune reste sur les épaules de l’Italien Federico Borella, l’échappée du jour n’ayant pas bouleversé le classement général.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live