publicité

Coupe du monde de rugby : finale inédite Australie-Nouvelle-Zélande

Les deux pays voisins se sont affrontés sur de nombreux terrains de sport, mais ils ne s'étaient encore jamais rencontrés en finale d'une coupe du monde de rugby. Ce sera fait samedi prochain, à Twickenham.

Les All Blacks ont battu les Sud-Africains 20 à 18 en demi-finale. © AFP
© AFP Les All Blacks ont battu les Sud-Africains 20 à 18 en demi-finale.
  • Élodie Largenton ABC Radio Australia pour NC1ère
  • Publié le , mis à jour le
Les Wallabies ont gagné leur ticket pour la finale en battant les Argentins, 29 à 15. Les Australiens ont réalisé une entame de match parfaite, en inscrivant un essai dès la deuxième minute - essai inscrit par Rob Simmons. C'est ensuite Adam Ashley-Cooper qui a marqué les autres essais des Wallabies - trois, à lui seul. Les Pumas n'ont, eux, jamais réussi à franchir l'en-but adverse.
 
Quatre essais à zéro, de quoi rendre les supporteurs australiens très confiants, comme l'a constaté une reporter d'ABC à Londres, qui a recueilli ces témoignages : « Ils ont été sensationnels tout au long du match ! Est-ce qu'ils peuvent battre les All Blacks ? Trop facile ! Faites venir les Blacks ! »
 
Le chambrage entre les supporteurs des deux pays voisins a évidemment commencé. Voici donc ce que leur répond un fan des All Blacks : « Donnez une victoire aux Wallabies et ils deviennent beaucoup trop confiants. » Si les Australiens ont confiance en leur chance de battre les Néo-Zélandais samedi prochain en Angleterre, ils craignent devoir faire sans plusieurs de leurs joueurs-stars : le centre Matt Giteau souffre des adducteurs, et l'arrière Israel Folau ressent des douleurs à une cheville.
 
Quoiqu'il arrive, ce sera donc un pays de notre région qui sera sacré le week-end prochain. 
 
Les petits États insulaires ont, en revanche, eu des résultats décevants. Pour la deuxième Coupe du monde d'affilée, ni les Fidji, ni les Samoa, ni les Tonga n'ont réussi à se qualifier pour les quarts de finale. La fédération samoane de rugby est déçue de la performance des Manu Samoa, mais aussi de l'arbitrage. Elle a même l'intention de porter plainte pour traitement inégal. L'arbitrage de la rencontre Écosse - Samoa a particulièrement fait polémique : l'Écossais Ryan Wilson n'a écopé que d'un carton jaune pour avoir piétiné un Samoan à terre.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play