nouvelle calédonie
info locale

Treize candidats du Nord vont bénéficier d'une formation "insertion par le travail"

emploi
insertion
©Cédrick Wakahugneme NC1ère
La MIJ province Sud étend son opération « insertion par le travail » aux populations du Nord. Ce dispositif favorise l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie.
Treize candidats du Nord ont été sélectionnés et bénéficieront d’un accompagnement très personnalisé et de formations en groupes pendant une année complète avant leur intégration dans le monde du travail. Les candidats de ce dispositif « insertion par le travail » seront installés dans les locaux de l’école les Flamboyants à Koné.

Parmi eux, Marinette Tein-Boanou, originaire de la tribu de Ouémo, sur la commune de Kaala-Gomen. A 29 ans, la jeune femme est à la recherche d’un emploi fixe depuis sa sortie du lycée. Cette formation d’un an auprès des conseillers des MIJ Sud et Nord va lui apporter avant tout des outils pour mieux communiquer avec son futur employeur.
 

Un déroulement en deux phases

D’une durée d’un an, la formation va se dérouler en deux phases. Une phase d’adaptation va permettre de les accompagner à la construction de leurs projets professionnels. Pendant les trois mois qui suivent, ils effectueront un stage en entreprise. La deuxième phase, celle de la mise en production, est une étape de pré-emploi dans le monde du travail pour une durée de six mois. Des étapes cruciales pour ces stagiaires qui bénéficieront le plus souvent d'un accompagnement très personnalisé. 
 
Ce dispositif est une première en Nouvelle-Calédonie et touche d’ailleurs tous les publics du territoire. Les stagiaires seront rémunérés à hauteur de 50% du SMIG dès les premiers mois de formation, jusqu’à 75% lors des stages en entreprises. Depuis le début de l’année, 24 stagiaires du pays ont bénéficié de ce dispositif.
 
Publicité