publicité

Tribunal: prison avec sursis pour trois policiers de la BAC

L'affaire remonte à mars 2006. Les trois policiers nationaux étaient poursuivis pour des faits de violence sur un jeune homme de 22 ans aux tours de Saint-Quentin et pour avoir rédigé un faux rapport...

  • Martine Nollet (avec IP)
  • Publié le
Deux d’entre eux avaient été relaxés en première instance, le troisième condamné à 3 mois de prison avec sursis pour violences volontaires. La décision de la Cour d'Appel a été rendue ce mardi matin: 3 condamnations pour faux en écriture publique, avec à la clé, 3, 4 et 6 mois de prison avec sursis pour les trois prévenus; l’un d’entre eux doit verser  par ailleurs 500 000 francs provisionnels à la victime.

 
De son côté, la partie des prévenus souhaite poursuivre jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme.

Me Cécile Moresco au micro de Martine Nollet.


moresco

 

La partie civile, quant à elle, dénonce la longueur du dossier et remet en question l’état de droit.

Me Marie Katell Kaigre au micro de Martine Nollet.


kaigre itw

 

 
 
 
1 445 906 398

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play