L'actu calédonienne en bref de ce mercredi 28 octobre 2015

Actu en bref du lundi 19 octobre 2015
©NC1ère

Paris annonce la prolongation de la défiscalisation jusqu'en 2020

Les acteurs économiques du pays s’inquiétaient de la fin de l’aide fiscale à l’investissement outre-mer en 2018, et demandaient son prolongement... La ministre de l’Outre-mer vient d'annoncer la prolongation du dispositif de défiscalisation jusqu’au 31 décembre 2020. Un amendement gouvernemental viendra modifier l’article 43 du Projet de Loi de Finances pour introduire ces nouvelles dispositions. Les mécanismes de défiscalisation classiques seront conservés, pour le logement social comme pour l’investissement productif. Par ces mesures, le Gouvernement affirme répondre à une attente forte des acteurs économiques des Outremers.
 

Exportations vers la Chine: une autorisation et beaucoup de frustrations...

Deux mois après le protocole d’accord qui mettait fin au conflit des rouleurs, le gouvernement a examiné hier les quatre demandes d’exportation de minerai pauvre vers la Chine. Un examen au cas par cas qui s’est soldé par l’obtention du précieux sésame pour une seule entreprise, en l’occurrence Maï Kouaoua Mines. La société Maï est donc la seule à avoir obtenu cette autorisation, pour 300 000 tonnes de minerai humide, à une majorité de 6 voix contre 5. Les 3 autres demandes ont été retoquées. C’est l’UC qui a fait pencher la balance en votant pour l’autorisation de MKM, en s’abstenant sur les dossiers Ballande et Montagnat et en votant contre celui de la SLN. Les élus Calédonie ensemble et UNI se sont prononcés contre toutes les demandes alors que les Républicains et l’UCF les ont toutes soutenues.
 

Le suicide chez les jeunes représente la deuxième cause de mortalité

On recense une trentaine de décès par suicide en moyenne par an et plusieurs centaines de tentatives, en Nouvelle-Calédonie. Les conséquences sont dévastatrices sur le plan affectif, social et économique pour de nombreuses familles. Jeudi à Païta, au dock socioculturel, va se dérouler une journée d’information et de sensibilisation sur la prévention du suicide. Il faut en parler avec nos enfants affirment les professionnels ! 
 

Rassemblement silencieux devant le tribunal pour les 110 avocats de Nouvelle Calédonie.

Les robes noires calédoniennes ont rejoint le mouvement de leurs homologues métropolitains, qui protestent contre la réforme de l'aide juridictionnelle. La grève, entamée mardi, doit durer jusqu'à mercredi soir. Conséquence, les dossiers sont renvoyés. En cause : le projet de loi de finance 2016, voté en métropole et qui concerne la réforme de l’aide juridictionnelle. La semaine dernière, Christiane Taubira avait annoncé qu'elle renonçait à ponctionner les fonds des avocats. L'autre volet de ce mouvement de grève concerne la revalorisation de la rémunération, par l'Etat, des avocats qui pratiquent l'aide juridictionnelle. L'activité du barreau doit revenir à la normale, jeudi 29 octobre.
 

Le referendum sur les deux drapeaux à Bourail pourrait ne pas avoir lieu

En tous cas, le Haut-Commissaire a envoyé un courrier à la maire pour lui demander de retirer la délibération du 7 octobre qui prévoit la consultation sur le sujet en décembre prochain. Mais rien n’empêche la mairie d’organiser la consultation , même si celle-ci ferait l’objet immédiat d’un recours par le Haut-Commissariat. Interrogée par les Nouvelles Calédoniennes, Brigitte El Arbi indique qu’elle entend pourtant maintenir ce référendum, mais attend tout de même de consulter un conseil juridique avant de prendre sa décision définitive. Le drapeau du FLNKS avait été levé sur la mairie de Bourail en août dernier  par des habitants du district de Ny.
 

Pour lutter contre l’illetrisme, pourquoi ne pas faire entrer la poésie à l’école ?

C’est l’objectif de la direction de l’enseignement et du gouvernement. Plus de 88 élèves, soit 33 classes ont bénéficié de ce projet éducatif appelé « les voix du poème ». Un calédonien sur 5 est touché par l’illettrisme. L’initiative vise à renforcer les compétences de base, à savoir, « dire, lire et écrire ».