publicité

Medetom s’engage sur la défiscalisation !

La défiscalisation se poursuivra au moins jusqu’à fin 2020 annonce mardi le ministère de l’Outremer...

© CITIZENSIDE/YANN BOHAC / CITIZENSIDE.COM / AFP
© CITIZENSIDE/YANN BOHAC / CITIZENSIDE.COM / AFP
  • Caroline Moureaux (avec IP)
  • Publié le
La défiscalisation est vitale, elle permet de redonner une dynamique à l'économie locale et de relancer l'investissement, martèlent régulièrement les acteurs économiques de l'Outremer. Ils tiraient lundi la sonnette d’alarme et demandaient la prorogation de l’aide fiscale à l’investissement outre-mer (l’AFIOM) jusqu’en 2025. Or, le projet de loi de finances de l’Etat prévoyait la fin du dispositif en 2018. Ils ont semble-t-il été entendus par George Pau-Langevin. Au nom du Gouvernement, la ministre des Outre-Mer annonce une évolution du dispositif de défiscalisation afin de clarifier et de stabiliser le cadre des aides à l'investissement outre-mer au moins jusqu'au 31 décembre 2020.
 
"Nous avons pris cette décision, dès cette année, afin de donner de la visibilité aux entrepreneurs et d'apporter une réponse claire à tous ceux qui doutent de la détermination du gouvernement", a déclaré la ministre, auditionnée en commission élargie du projet de loi de finances 2016 à l'Assemblée Nationale.
 
Un amendement gouvernemental viendra modifier l'article 43 du Projet de Loi pour introduire les nouvelles dispositions. Dans les collectivités à fiscalité propre, c'est-à-dire la Calédonie, la Polynésie française, Wallis et Futuna, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, et Saint-Pierre-et-Miquelon, les mécanismes de défiscalisation classique seront conservés, pour le logement social comme pour l'investissement productif.
 
George Pau-Langevin se félicite de cette évolution favorable au développement des entreprises et de l'emploi en Outre-Mer, considérant les 238 milliards de francs CFP d'investissement que permettent d'engager chaque année ces aides fiscales. Une bouffée d'oxygène donc pour les acteurs économiques de l'Outremer même si ces derniers réclamaient une prolongation jusqu'en 2025.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play