publicité

Plus de la moitié des Calédoniens n'a jamais fait de dépistage du sida

A l'occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida, les professionnels montent au créneau pour alterter sur la question du dépistage, encore trop peu pratiqué en Nouvelle-Calédonie.

55% des Calédoniens sexuellement actifs déclarent n'avoir jamais fait de test de dépistage du VIH. © NC1ère
© NC1ère 55% des Calédoniens sexuellement actifs déclarent n'avoir jamais fait de test de dépistage du VIH.
  • Par Elif Kayi
  • Publié le
Mardi, comme tous les 1er décembre depuis 1988, se tenait la Journée Mondiale de lutte contre le SIDA. Partout dans le monde, les associations profitent de l'attention médiatique pour lancer des messages d'information et de prévention. Sur le Caillou aussi, on s'est mobilisé. 
 
"Ce qu'on veut, au niveau de l'association, c'est vraiment une prise de conscience, que les gens se responsabilisent ", explique Virginie Nicolini, éducatrice promotion de la santé à l'association Solidarité Sida NC. "Parce que se faire dépister, c'est fondamental pour pouvoir bénéficier d'un traitement".
 
En Nouvelle-Calédonie, 18.000 tests de dépistage du VIH sont effectués en moyenne tous les ans. Trop peu, selon les professionnels. En effet, 55% des Calédoniens sexuellement actifs déclarent n'avoir jamais fait de test. Ils sont 25% en métropole.
 
"Il y a des cas de contamination sur le territoire calédonien, c'est pour cela que tout le monde est concerné", souligne Marion Patoureau, médecin à l'espace du Centre Médical Polyvalent.
 
En 2015, sur le territoire, on dénombre 17 personnes affectées par le VIH. Parmi celles-ci, quatre ont été dépistées à l'hôpital, en phase tardive de l'infection. 
 
Retrouvez le reportage en images de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel pour NC1ère : 
DEPISTAGE-SIDA-021215

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play