publicité

Le récolte du maïs sera bonne sur le Caillou

En Nouvelle-Calédonie, les producteurs de maïs sont à pied d'ouvre pour récolter leurs epis. C'est le cas de Roger Galliot, qui attend cette année une récolte très importante.

© NC1ère
© NC1ère
  • Par Elif Kayi
  • Publié le
Chez Roger Galliot, producteur de maïs à la Ouenghi, la récolte bat son plein. Il ne faudra pas moins de trois semaines pour que le producteur moissonne ses 155 hectares de maïs. 
 
"La couleur dépend de la variété ; il y a des variétés qui ont beaucoup d'amidon, qui sont très pâles", explique Roger Galliot, dont la variété, semi-tardive, provient d'Australie. "En général, les clients n'aiment pas parce que ça ressemble à du vieux maïs. Cette variété est très colorée". 
 
Les conditions météorologiques ont été exceptionnelles tout au long de l'année et les épis sont généreux, malgré la sécheresse actuelle. Roger Galliot attend une production de 1600 tonnes, un record pour le producteur, mais qui reste insuffisante pour la demande locale. 
 
Une fois récolté, le maïs est acheminé dans un centre de réception et de stockage à Boulouparis. Il y sera traité et séché, avant d'être vendu pour la production d'aliments pour animaux, au prix de 56.000 francs CFP la tonne. 
 
Retrouvez le reportage de Sheima Rihai et Claude Lindor pour NC1ère : 
RECOLTE-MAIS-041215

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play