L'actu en bref du Pacifique de ce mercredi 16 décembre 2015

océan pacifique
L'actu du Pacifique en bref
L'actu du Pacifique en bref ©abc.net.au
L'essentiel de l'actualité de ce mercredi 16 décembre 2015 dans la région Pacifique

cérémonie de commémoration mardi soir à Sydney, un an après la prise d'otages

En Australie, une cérémonie a eu lieu mardi soir sur la place Martin, à Sydney, un an après la prise d'otages qui a fait trois morts. Trois morts, dont le ravisseur, Man Haron Monis. Les familles des deux victimes, le manager du café Lindt, Tori Johnson, et une cliente du café, Katrina Dawson, seront présentes ce soir aux côtés de responsables politiques. Le Premier de l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud, Mike Baird, s'est rendu sur les lieux de la prise d'otages dès le matin. Un an après le drame, il veut souligner la force et le courage dont les habitants de Sydney ont fait preuve : « On ne cèdera pas face à ceux qui veulent frapper cette ville, qui cherchent à nous diviser. Il y a de l'espoir. Cet espoir qui est né de cet événement tragique, je crois que personne ne l'oubliera. Aujourd'hui, on est en peine en pensant à ceux qu'on a perdu, mais on a aussi confiance en l'avenir, étant donné la manière dont la ville a fait face. »
 

Alourdissement du déficit budgétaire en Australie

En Australie, le déficit budgétaire s'alourdit de 2,3 milliards de dollars à cause de la baisse du prix des matières premières, et notamment du minerai de fer. Le déficit atteint désormais 37,4 milliards de dollars. Des chiffres révélés ce midi par le ministre des Finances, Scott Morrison.
 

Un service public trop politisé aux Salomon

Le service public est trop politisé aux Îles Salomon, dénonce l'ONG Transparency International. Le gouvernement a promis de prendre des mesures et d'introduire de nouvelles lois pour lutter contre la corruption, mais « tant que les hommes politiques continueront à se mêler de ce qui tout ce qui se passe au sein du service public, rien ne changera », souligne Ruth Liloqula, la présidente de l'organisation aux Îles Salomon, au micro de la radio nationale néo-zélandaise.
 

Manifestation aux Samoa contre la venue d'un représentant de Donald Trump

« L'union, pas la division », « stop à la haine » : c'est ce qu'on pouvait lire sur les affiches brandies par ces quelques manifestants réunis sur la plage d'Utulei, et qui protestaient contre la venue d'un représentant de Donald Trump, candidat républicain à l'investiture présidentielle américaine. Les Samoa américaines sont un territoire non incorporé des États-Unis, donc les habitants de l'archipel ne voteront pas, l'an prochain, lors de la présidentielle américaine. Mais la branche locale du parti républicain a son mot à dire dans le choix du candidat qui représentera le parti à l'élection. Des représentants de deux autres candidats, Ted Cruz et Ben Carson, se sont déjà rendus aux Samoa américaines.
 

Les citoyens de PNG peuvent se rendre en Indonésie

Les citoyens de Papouasie-Nouvelle-Guinée peuvent désormais se rendre librement en Indonésie. C'est l'ambassadeur indonésien à Port-Moresby qui a annoncé la nouvelle : les détenteurs d'un passeport papou qui veulent passer des vacances de l'autre côté de la frontière n'ont plus à demander de visa.