publicité

Quelques recommandations pour partir sereinement à l'étranger

En cette fin d'année, certains Calédoniens s'apprêtent à partir passer leurs vacances à l'étranger. Pour leur éviter quelques tracas, notamment au niveau des soins médicaux ou de leurs cartes bancaires, l'UFC-Que Choisir donne quelques recommandations.

Luce Lorenzin, présidente de l'association UFC-Que Choisir, interrogée par Nathalie Daly et Robert Tamanogi pour NC1ère © NC1ère
© NC1ère Luce Lorenzin, présidente de l'association UFC-Que Choisir, interrogée par Nathalie Daly et Robert Tamanogi pour NC1ère
  • Par Elif Kayi
  • Publié le , mis à jour le
A l'approche des congés de fin d'année, de nombreux Calédoniens s'apprêtent à quitter le territoire pour partir en vacances. Que ce soit en Australie, en métropole ou ailleurs, il est bon d'avoir en tête quelques recommandations importantes, pour pouvoir profiter de son séjour en toute quiétude. 
 
A cet effet, l'UFC-Que Choisir adresse des recommandations à la population calédonienne souhaitant se rendre à l'étranger. 
 
"Nous parlons de tout ce qui touche à la consommation", explique Luce Lorenzin, présidente de l'association. "Et pour les Calédoniens, à cette époque de l'année, la consommation de voyages est un peu probable". 
 
Ecoutez les propos de Luce Lorenzin, interrogée par Nathalie Daly et Robert Tamanogi pour NC1ère, concernant les recommendations faites par l'UFC-Que Choisir en cette fin d'année :  
ITW-UFC-1-211215

 

Prise en charge des soins médicaux à l'étranger

"Pour le Calédonien qui quitte le territoire, il est important qu'il sache qu'il a une couverture maladie qui est très limitée quand il est à l'étranger", explique Luce Lorenzin.
 
A l'étranger, la CAFAT ne prend en charge que les hospitalisations pour des soins urgents et imprévisibles. Les achats de médicaments sont aussi seulement couverts pour la métropole. 
 
Ecoutez les propos de Luce Lorenzin, interrogée par Nathalie Daly et Robert Tamanogi pour NC1ère, concernant le remboursement des soins médicaux à l'étranger : 

ITW-UFC-2-211215

 

Couverture médicale par l'intérmédiaire des cartes bancaires

Les cartes bancaires prévoient des couvertures des soins médicaux à l'étranger, mais il faut lire les conditions attentivement. De plus, l'étendue de la couverture varie aussi en fonction des cartes. 
 
"Les cartes bancaires ont modifié récemment leurs règles", commente Luce Lorenzin. "Auparavant, elles agissaient dès qu'on avait payé une partie du voyage en carte. Maintenant, elles demandent que l'intégralité du voyage ait été payé par carte". 
 
Ecoutez les propos de Luce Lorenzin, interrogée par Nathalie Daly et Robert Tamanogi pour NC1ère, concernant le remboursement des soins médicaux pris en charge par le biais des cartes bancaires :  
ITW-UFC-3-211215

 

Plafonnement et utilisation des cartes bancaires à l'étranger 

Enfin, autre point important pour les voyageurs calédoniens : le plafonnement de leurs cartes de crédit. 
 
"Nous avons eu des personnes qui étaient à l'étranger et ont voulu payer quelque chose avec leur carte sur Internet, comme pour changer par exemple la date de leur billet d'avion et elles n'ont pas pu le faire", souligne Luce Lorenzin. 
 
En effet, le protocole appelé "3D Secure", mis en place par certaines entreprises, nécessitent de pouvoir recevoir un sms sur le numéro de portable connu par sa banque. Hors certaines personnes n'ont pas accès ou n'utilisent pas leur numéro de mobile calédonien à l'étranger.  
 
Ecoutez les propos de Luce Lorenzin, interrogée par Nathalie Daly et Robert Tamanogi pour NC1ère, concernant le plafonnement des cartes bancaires à l'étranger : 
ITW-UFC-4-211215

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play