nouvelle calédonie
info locale

Pour l'UC, 3388 personnes sont concernées par le litige électoral

politique
gérard reignier
Dans un communiqué diffusé lundi soir, l'UC déclare que 3388 seraient concernées par le litige électoral. Les conclusions de l'expert Ferdinand Mélin-Soucramanien, présentées la semaine dernière, indiquaient un chiffre de 1062 électeurs litigeux.
La semaine passée, l'expert mandaté par le Comité des signataires, Ferdinand Mélin-Soucramanien, a présenté les conclusions de son rapport concernant le litige électoral, auprès des groupes politiques. D'après ses conclusions, sur les 3974 électeurs litigieux, il n'en resterait au final que 1062. 
 
Mais pour l'Union Calédonienne (UC), qui s'est exprimée lundi soir par voie de communiqué, 3.388 personnes inscrites sur la liste électorale spéciale des provinciales, ne rentrent pas dans les critères de l'article 188 de la loi organique. 
 
"Si le Comité des signataires s'est tenu le 5 juin dernier, c'est bien parce que cette revendication de lever le doute par rapport à la loi est nécessaire", explique Gérard Reignier, secrétaire-général de l'UC.  
 
"Jusqu'à présent, on était sur des doutes car on avait du mal à quantifier les choses", poursuit-il. "Aujourd'hui, un expert a travaillé, il a donné des chiffres et donc, cette fois-ci, on a un chiffre qui est de 3.388 personnes, c'est à dire toutes les personnes qui ne sont pas sur les listes générales de 1998, sur la liste référendaire de 1998, et qui sont arrivés après 1998". 
 
Ecoutez les propos de Gérard Reignier au micro d'Isabelle Peltier pour NC1ère La Radio :

ITW Reignier 221215

 

Le litige électoral, éclairé par les travaux de Ferdinand Mélin-Soucramanien, doit être discuté lors du prochain Comité des signataires, en février prochain.
Publicité