Nouméa: la station d’épuration de Sainte-Marie déborde dans la mangrove voisine

environnement
POLLUTION SAINTE MARIE
Les 30 mètres cubes de matières se sont déversés dans l'arroyo avant de rejoindre la Mangrove de Sainte-Marie ©NC 1ère
30 mètres cubes de matières issues du bassin d’aération de la station se sont déversés jusque dans la mangrove de Sainte-Marie à Nouméa.Une pollution a priori non toxique selon la Calédonienne des Eaux qui a ouvert une enquête
Depuis lundi après-midi, la mangrove de Sainte-Marie est recouverte de mousse. Inquiets, les habitants du squat voisin ont prévenu la présidente de l'association SOS Mangrove, Monique Lorfanfan, puis les autorités. Renseignements pris, il s'avère que le bassin d’aération de la station d’épuration de Sainte-Marie a débordé et que 30 mètres cubes de matières se sont déversés jusque dans l’arroyo, puis dans la mangrove. 
 
Une pollution visuelle mais a priori non toxique d’après Didier GAUJOUS, le directeur de la Calédonienne des Eaux. 
 
La société a lancé une enquête pour tenter d’expliquer cet incident. Dans le même temps, des barrages flottants ont été installés en amont de la mangrove pour contenir la mousse. Des engins pompent également tout ce qui s’est déversé en surface. 
 

Le reportage d’Isabelle Braouet et Sylvie Hmeun


30 mètres cube de matières issues du bassin d’aération de la station se sont déversés jusque dans la mangrove de Sainte-Marie. Une pollution a priori non toxique selon la Calédonienne des eaux qui a ouvert une enquête.