Le Congrès adopte le budget primitif 2016 sur un air de "rigueur"

politique
congrès nickel nc
©NC 1ère
Cap sur la rigueur... Les élus du Congrès ont adopté cette nuit le budget primitif 2016 de la Nouvelle-Calédonie, qui s’élève à 74,810 milliards de francs CFP. Certains secteurs ont fait l'objet de coupes sombres pour tenter de juguler les effets d'une conjoncture économique morose.
Le budget primitif 2016 de la Nouvelle-Calédonie s’élève à 74,810 milliards de francs CFP. Et s'articule, selon la majorité, autour de trois mots:la rigueur, la sincérité et la transparence.Certains secteurs, comme l’emploi, la culture ou encore la solidarité, affichent des coupes budgétaires, qui tiennent compte d'une conjoncture économique tendue.

L'exécutif a opté pour des efforts de rationalisation tout en optimisant les dépenses, comme l'explique Philippe Dunoyer, chef de groupe de Calédonie Ensemble au Congrès et rapporteur de la commission des Finances du Congrès, au micro de Cédrick Wakahugneme.

dunoyer itw


Le budget a été adopté à la majorité avec les voix de Calédonie Ensemble, de l'UC-FLNKS, de l'UNI et de l'UCF.

Pour l’UC-FLNKS, les restrictions budgétaires sont nécessaires pour relancer l’économie. Encore faut-il s’atteler à réformer de manière globale la fiscalité calédonienne.

Jacques Lalié, élu de l’UC-FLNKS au Congrès, au micro de Cédrick Wakahugneme.

lalié itw


De son côté, même s'il a voté pour ce budget, le groupe UCF juge, comme les Républicains, qu’il sera difficile de relancer l’économie calédonienne avec un tel budget, et dénonce également les 2,9 milliards de remise d'impôt accordés par le gouvernement à la SMSP
.

Philippe Blaise, élu de l’UCF, l’Union pour la Calédonie dans la France,au micro de Cédrick Wakahugneme.

blaise itw


Les Républicains ont voté contre, après avoir évoqué un budget "indécent", et estiment que la relance économique sera difficile. Le groupe a également dénoncé le "cadeau fiscal" de 2,9 milliards accordé par la Nouvelle-Calédonie à la SMSP.

Yohann Lecourieux, élu du groupe les Républicains au Congrès, au micro de Cédrick Wakahugneme.

 

lecourieux itw


Dans les lignes consacrées aux investissements de ce budget de la Nouvelle-Calédonie, hors le Médipôle, on note la poursuite de la construction du centre hospitalier du Nord, le programme pluriannuel du réseau routier, et la rénovation des lycées sur l’ensemble du territoire-  pour un montant de 900 Millions de francs CFP. 

Le budget global est de 230,5 milliards. Le budget annexe de répartition est de 124,8 milliards, regroupant les taxes et impôts qui entrent dans l'assiette de dotations aux collectivités - provinces, communes et Nouvelle-Calédonie; le budget annexe de reversement est de 62,5 milliards.
 
Plus tôt dans la matinée d’hier, l’ amendement sur la défiscalisation des logements intermédiaires a été  adopté par la majorité des élus du Congrès. Il aura tout de même fallu deux heures de débat. L’amendement révisé prévoit trois plafonds d’éligibilité  de 330 000 F à 370 000 F, pour Nouméa et la zone VKP; les communes du Grand Nouméa; et les autres communes. 

A noter que les Républicains avaient déposé un amendement pour un plafond à 400 000 francs le mètre carré sur Nouméa.

Un amendement finalement retoqué, au grand regret de la présidente du groupe, Sonia Backes - au micro de Cédrick Wakahugneme.


defisc backes itw