KNS: Peter Hancock cède son poste

usine du nord
peter hancock
Peter Hancock cèdera officiellement son poste de président de Koniambo Nickel le 27 janvier prochain ©NC 1ère
Peter Hancock cèdera officiellement son poste de Président de Koniambo Nickel le 27 janvier prochain. Arrivé à une période charnière pour lancer la phase de production de l'usine de Vavouto, le président de KNS aura vécu quatre années difficiles.
Peter Hancock, président de Koniambo Nickel, cèdera sa place le 27 janvier prochain. L’ancien directeur général d’une fonderie pyrométallurgique au Canada a été nommé à la tête de l’usine du Nord le 1er Mai 2011. Il était alors chargé avec son équipe de mettre en route la machine, chauffer les fours et lancer la production de l’usine.

Une période charnière durant laquelle Peter Hancock a parfois vécu des moments difficiles. Notamment en 2013 lorsque la centrale électrique a subi une avarie, où lorsqu’une fuite de métal est découverte sur le four numéro 1 le 26 décembre 2014.  Mais durant ces quatre années au service de Koniambo Nickel, Peter Hancock a toujours pu compter sur le soutien de la province Nord et de la SMSP.

A 47 ans, Peter Hancock va désormais s’installer à Perth en Australie où il occupera un poste de directeur toujours dans le nickel.

Son portrait signé Jean-Noël Mero 

Peter Hancock cèdera officiellement son poste de Président de Koniambo Nickel le 27 janvier prochain. Arrivé à une période charnière pour lancer la phase de production de l'usine de Vavouto, le président de KNS aura vécu quatre années difficiles.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live