Le Congrès adopte le projet éducatif

politique
congrès
Les élus du Congrès ont adopté vendredi le projet éducatif de l’école calédonienne. Le texte pose un véritable cadre juridique, et a vocation à réduire les inégalités entre les élèves. Un projet ambitieux pour lequel l’ensemble des formations politiques a dû faire des compromis.
80 heures de réunions. Une large concertation avec les partenaires sociaux et les associations de parents d’élèves. Un grand débat sur l’avenir de l’école en 2010. Le projet éducatif offre de véritables perspectives pour l’école calédonienne de demain. 
 
Les prémisses de ce projet datent d’il y a une dizaine d’années: la question de la réforme se posait alors déjà. Mais la réalisation du projet ne s'est pas faite sans compromis - lesquels ont été nécessaires pour faire avancer le débat.
 
Ce projet éducatif de l’école calédonienne répond à plusieurs ambitions : la réussite scolaire des enfants, leur insertion sociale et professionnelle, un rééquilibrage et une égalité des chances. 
 
Le texte a été adopté par 45 voix pour, 3 contre et 5 abstentions. L’UCF indique ne pas se retrouver dans ces valeurs. Les Républicains ont préféré laisser le libre choix de vote à leurs élus. Une partie d'entre eux ont voté le texte car ils estiment avoir longuement travaillé sur ce projet au sein de la commission de l’Enseignement. Le groupe aurait par ailleurs préféré que cette question soit à l’ordre du jour du prochain Comité des Signataires...
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live