publicité

Une irrigation raisonnée pour les plantes et les cultures

Comment irriguer les cultures, de manière raisonnée et contrôlée ? Bernard Balet, passionné de technologie et d’écologie, a mis au point un procédé ingénieux, qui a remporté l'an dernier le prix de l'innovation au Salon International de l'irrigation en Californie

© NC 1ERE
© NC 1ERE
  • Sheïma Riahi
  • Publié le
Son idée est révolutionnaire. Bernard Balet est à l’origine de l’invention d’un système d’irrigation autonome, non polluant et économique. Le projet Aqualone vise en effet à rationaliser l’usage de l’eau dans l’arrosage des plantes et des cultures. Une dizaine d’années a été nécessaire pour mettre au point le mécanisme.

Pour développer le concept en Nouvelle-Calédonie, un programme d’expérimentation sur des cultures de maïs et de riz pourrait voir le jour au mois de mars en Province Nord. Car contrôler l’irrigation pour une meilleure gestion de l’eau est une nécessité. Selon les prévisions des Nations-Unies, en 2030, il pourrait y avoir 40% de déficit hydrique dans le monde.

L’an dernier, Bernard Balet a remporté le prix de l’innovation au Salon International de l’irrigation en Californie aux Etats-Unis.


Présentation de ce procédé ingénieux avec Natacha Cognard  et Gaël Detcheverry à Pocquereux

PROCEDE IRRIGATION POQUEREUX

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play