Le Vanuatu s'apprête à voter

vanuatu
vanuatu élections
Les habitants se sont mobilisés pour soutenir leurs candidats comme ici, à Port-Vila. ©Hilaire Bule
Les élections législatives anticipées se dérouleront demain vendredi au Vanuatu. Après une année 2015 mouvementée, ce scrutin doit permettre de ramener la stabilité dans l'archipel.
Les élections auraient dû avoir lieu à la fin de l'année, mais le président vanuatais en a décidé autrement. La condamnation de 14 députés pour corruption, en octobre dernier, a fragilisé le gouvernement de Sato Kilman - plusieurs des élus emprisonnés étaient aussi ministres, comme Moana Carcasses, numéro 2 du gouvernement. Baldwin Lonsdale a alors demandé à la majorité de s'entendre avec l'opposition pour former un gouvernement d'union nationale. Mais les deux parties n'ont pas réussi à s'entendre et le président vanuatais a donc décidé de dissoudre le Parlement, provoquant des élections anticipées.

Même si les candidats ont eu peu de temps pour se préparer, la campagne électorale a bien eu lieu, rapporte Tess Newton Cain, analyste au sein du Devpacific Thinknet, basée à Port-Vila « Il y a eu de nombreux meetings de campagne, dans différents endroits. On a vu beaucoup d'affiches de campagne sur des camions et des bâtiments, avec les divers candidats et leurs programmes. Il y a aussi eu des spots à la radio et dans les journaux. Ça a été une période animée, pratiquement comme ce à quoi on s'attend avant des élections. Les gens s'impliquent à tous les niveaux.»

Et contrairement aux derniers mois, il n'y a pas eu de controverse. Certes, des gens se sont plaints de la disparition de certaines affiches électorales, et des candidats ont été rappelés à l'ordre pour avoir donné des cadeaux aux électeurs, mais la campagne s'est globalement déroulée dans la sérénité.
24 heures avant le début du vote, la commission électorale admet toutefois que les listes électorales sont « inexactes ». Les précisions de Francis Billy Hilly, qui dirige l'équipe d'observateurs dépêchée par le Groupe mélanésien Fer de lance pour superviser le scrutin « Oui, peut-être que les listes électorales sont en effet inexactes, parce que certains auraient dû être enregistrés et qu'ils ne le sont pas, et que d'autres personnes qui sont mortes figurent toujours sur les listes, mais ce qui est important, c'est que ceux qui ont leur carte d'électeur aillent voter. J'espère que cette erreur poussera tous ceux qui se sont inscrits sur les listes électorales à se déplacer, c'est ce qu'ils doivent faire.»

Demain, vendredi, sera exceptionnellement un jour férié au Vanuatu pour permettre aux gens de voter. Pour Francis Billy Hilly, le principal problème qui se pose désormais est le transport aérien. Air Vanuatu a annulé plusieurs vols en raison de problèmes mécaniques « Je crois que la compagnie aérienne rencontre quelques difficultés techniques, mais j'espère que ce sera réglé à temps et qu'on pourra se déplacer, parce que sinon, ce sera vraiment difficile de se rendre dans les différentes îles et les bureaux de vote de l'archipel. »

Le Forum des îles du Pacifique a également envoyé des observateurs en mission au Vanuatu.