L’actu du Pacifique en bref

océan pacifique
actu pacifique
De nombreux produits d'artisanat local sont vendus au marché Savalalo, à Apia, la capitale des Samoa ©www.samoa.travel
En Australie, le parti travailliste met la pression sur le Premier ministre libéral;  les Samoans résidant à l'étranger récoltent des fonds pour aider les familles qui ont perdu leur commerce à Apia; la Nouvelle-Zélande accorde une subvention de 4,5 millions de dollars à la Papouasie-Nouvelle-Guinée
En Australie, le parti travailliste met la pression sur le Premier ministre libéral pour qu'il aide les salariés de la raffinerie de nickel de Yabulu, dans le Queensland. Le chef de file de l'opposition, Bill Shorten, a ainsi écrit une lettre à Malcolm Turnbull et il s'est rendu aujourd'hui à Townsville pour y rencontrer les 550 employés de la raffinerie de Clive Palmer. Quant aux 237 personnes renvoyées par Queensland Nickel, elles pourraient travailler à la construction d'un nouveau stade à Townsville ou à l'amélioration des routes, estime le parti travailliste. Le gouvernement répond qu'il débloque déjà un demi-million de dollars pour aider ces 237 anciens employés de la raffinerie à retrouver un emploi.
 
Les Samoans résidant à l'étranger récoltent des fonds pour aider les familles qui ont perdu leur commerce dans l'incendie du marché Savalalo, à Apia. Une collecte est notamment en cours à Auckland, en Nouvelle-Zélande, où vivent de très nombreux Samoans. « On veut aider les familles qui ont tout perdu à recommencer à zéro, on distribuera l'argent récolté aux quelques 300 commerçants dont les stands sont partis en fumée », explique Pa'u Edwin Puni, membre du comité de collecte de fonds. Il espère recueillir « 50 000 dollars pour aider les familles à recommencer à cuisiner, à produire ou à acheter des tapas et autres produits artisanaux ». Le marché Savalalo a été ravagé par les flammes il y a une semaine. Le feu est vraisemblablement parti d'une bouteille de gaz. Ce week-end, le Premier ministre samoan a défendu le travail des pompiers : « C'est le vent qui a provoqué la propagation rapide du feu, et il y avait beaucoup de vêtements, qui s'enflamment facilement », a expliqué Tuilaepa Sailele. Et si les pompiers ont mis du temps à arriver sur place, c'est qu'ils ont été appelés très tard, affirme-t-il.
 
La Nouvelle-Zélande accorde une subvention de 4,5 millions de dollars à la Papouasie-Nouvelle-Guinée pour lui permettre d'améliorer son réseau électrique. 2 500 familles, entreprises, écoles et centres de santé seront bientôt raccordés au réseau dans les provinces d'Oro, de Bougainville et de la Nouvelle-Bretagne occidentale.