Nouvelle baisse des tarifs bancaires

consommation
Banques
Les tarifs bancaires vont de nouveau baisser ! Un accord est intervenu hier entre les banques et le Haut-Commissariat. De nouvelles avancées donc même s’il reste encore beaucoup à faire sur certains points.

C’était un des points de l’accord contre la vie chère : réduire les écarts des tarifs bancaires entre la métropole et la Calédonie. Entre 2013 et 2015, cet écart a été réduit de moitié. Et la baisse continue. Ainsi, au terme de l’accord intervenu ce mardi, sur les 14 services concernés,  9 sont désormais à un prix égal et parfois même inférieur à la moyenne métropolitaine.
C’est le cas de la carte bleue à débit différé qui est par exemple moins chère chez nous, même si certaines banques font payer au consommateur les retraits de liquide aux distributeurs automatiques d’une autre enseigne. Restent 5 tarifs où subsistent  les écarts les plus importants.

Bonne nouvelle tout d’abord pour les commissions d’intervention, c'est-à-dire les sommes perçues par les banques en cas de dépassement de découvert, en plus des agios. Elles sont depuis le 1er décembre dernier alignées sur les tarifs métropolitains, plafonnées à 1000 francs par opération contre 1600 auparavant. Une mesure imposée aux banques par décret. Les frais de tenue de compte baisseront encore cette année de 2%, mais restent près de 2 fois plus chers qu’en métropole. Quant à l’abonnement internet pour gérer ses comptes en ligne, il devrait baisser de 15 % supplémentaires, en restant tout de même 10 fois plus cher qu’en métropole.

De nouvelles négociations devraient débuter en juin pour poursuivre les baisses en 2017.

L’UFC Que choisir devrait commenter ces nouvelles dispositions prochainement. L’an dernier, l’association de consommateurs dénonçait l’apparition de nouveaux frais bancaires et d'augmentations injustifiées. Des sujets qui n’ont, semble-t-il pas, été évoqués dans ce nouvel accord.

Un nouvel accord qui s'annonce moins ambitieux que le précédent, comme nous l'explique Bernard Lassauce et Maurice Segu.


A lire : l'accord de concertation sur les tarifs bancaires 2016

Accord de concertation sur les tarifs bancaires 2016