L'actu du Pacifique en bref

océan pacifique
AEDES ZIKA
Affaire de pédophilie : le cardinal australien, George Pell est accusé d'avoir couvert les crimes d'un prêtre du diocèse de Ballarat dans l'Etat du Victoria. L'australie qui se prépare à l'épidémie du Zika et pour cause, le virus se serait installé aux Samoa américaines.

Le zika se serait installé aux Samoa américaines.

Le gouvernement du territoire suspecte que le virus a infecté 25 malades. Mais ces cas ne peuvent pas être confirmés pour le moment, car le ministère de la Santé n'a pas encore payé le laboratoire d'Honolulu chargé de réaliser des analyses, qui n'a donc toujours pas envoyé les résultats. Le centre américain pour la prévention et le contrôle des maladies a dépêché un spécialiste aux Samoa américaines pour superviser le nettoyage des nids à moustiques et le dépistage du virus. 

Pendant ce temps-là, l'Australie elle aussi se prépare à l'épidémie de zika, et particulièrement le Queensland, l'état le plus à risque car le climat est tropical. Le gouvernement de l'état va débloquer 400 000 dollars pour augmenter la capacité du laboratoire de Townsville, qui centralisera les opérations de dépistage du virus.


George Pell ne se rendra pas en Australie pour témoigner devant la Commission royale d'enquête sur les crimes pédophiles. 

 
Le cardinal australien, George Pell, actuellement responsable des finances du Vatican, affirme qu'il est trop faible pour supporter un voyage en avion. Âgé de 74 ans, il souffrirait d'une maladie cardiaque, mais son avocat se refuse à divulguer les détails de son état de santé.
George Pell est accusé par une victime, David Ridsdale, d'avoir protégé son tortionnaire, le prêtre pédophile Gerald Ridsdale, en le mutant de paroisse en paroisse. Plus grave encore, la victime affirme que George Pell lui a offert de l'argent pour le faire taire et étouffer le scandale. Son avocat propose qu'il témoigne par visioconférence depuis Rome. 
 
Le juge Mc Clellan, qui préside cette commission d'enquête, annoncera lundi s'il autorise ce mode de déposition. Initialement convoqué début décembre par la commission, le cardinal Pell avait déjà argué de son état de faiblesse physique pour justifier son absence, et demandé à être interrogé par visioconférence, mais le juge avait refusé. Cette solution est refusée en bloc par les victimes et leurs familles, qui ont exprimé leur colère. 
 
 
David Ridsdale, neveu et victime du prêtre pédophile Gerard Ridsdale, affirme que le cardinal Pell lui a offert de l'argent pour le faire taire.
La commission royale d'enquête n'a pas pour but de juger les coupables, mais d'entendre les témoignages d'environ 65 000 victimes de pédophiles dans les écoles, églises, associations sportives, orphelinats, etc. Certaines agressions remontent aux années 60. La commission a été créée devant l'ampleur du problème, qui touche toutes les institutions chargées du bien-être des mineurs. Elle conclura ses travaux en 2017 et donnera ses recommandations au gouvernement australien pour mieux prévenir ces crimes pédophiles.