Radiothérapie: les Evasan vers la Polynésie ne font pas l'unanimité

santé
evasan
Des soins de radiothérapie en Polynésie pour les malades du cancer, à quelques mois de l'ouverture du médipôle: cette décision du gouvernement, qui obéit à des motifs budgétaires, ne fait pas forcément l'unanimité chez les malades et les praticiens...
La décision de l'exécutif d'orienter les patients vers la Polynésie en lieu et place de l'Australie, une question de chiffres? Sur une année, l'économie réalisée serait en effet de 320 millions de francs. Une aubaine pour la Cafat, notamment en ce qui concerne le régime du Ruamm.

Oui, mais... "est-il raisonnable de chambouler l'existant à 6 ou 7 mois de l'ouverture du centre de radiothérapie du médipôle? A moins que cette ouverture ne se fasse pas, ou soit retardée", questionne l'Association calédonienne de soutien aux malades du cancer.

Quant aux praticiens, ils dénoncent un manque d'information et d'organisation vers la destination polynésienne, et s'interrogent aussi sur la validité de cette option, à quelques encablures de l'ouverture du médipôle.



Le reportage de Bernard Lassauce et Robert Tamanogi