nouvelle calédonie
info locale

L’actu du Pacifique en bref

océan pacifique
actu pacifique
L'Australie promet 500 000 dollars aux Tonga pour lutter contre la propagation du zika ; les négociations se poursuivent au Vanuatu à l'approche de l'ouverture de la session parlementaire; 9 policiers ont été suspendus aux Îles Fidji…
L'Australie promet 500 000 dollars aux Tonga pour aider l'archipel à lutter contre la propagation du zika.  La semaine dernière, le royaume a annoncé faire face à une épidémie - seuls cinq cas ont été confirmés pour le moment, mais on dénombre 259 cas suspects. « Faire en sorte que le virus ne se propage pas dans le Pacifique, c'est essentiel pour protéger l'Australie contre le zika », explique Steve Ciobo, le ministre australien en charge des Affaires du Pacifique. Deux cas ont été recensés dans le Queensland, ces derniers jours : une femme de retour du Salvador, en Amérique centrale, et un enfant de retour des Samoa. 

Les Samoa, où il n'y a pas d'épidémie, assurent les autorités. Il n'y a que trois cas confirmés jusqu'à présent, selon le ministre de la Santé, Talalelei Tuitama. « Et des mesures ont été prises pour protéger la population et les touristes », affirme-t-il au micro de la radio nationale néo-zélandaise. Les touristes, justement, c'est à eux que le message est adressé. L'archipel craint une baisse de la fréquentation touristique à cause du zika.

George Pell témoignera devant la Commission royale d'enquête sur les crimes pédophiles du Vatican, par liaison vidéo. Les avocats du cardinal australien ont finalement obtenu gain de cause, après un premier échec. Ils affirment que l'argentier du Vatican est trop faible physiquement pour supporter le voyage en avion jusqu'à Melbourne. George Pell souffre d'hypertension et d'insuffisance cardiaque. En décembre dernier, la commission avait refusé d'entendre le cardinal par liaison vidéo, estimant que le sujet était trop complexe et nécessitait la présence de George Pell. Elle a donc finalement cédé, après avoir reçu des détails sur les maladies dont souffre l'argentier du Vatican. « C'est frustrant », a réagi David Ridsdale, victime de son oncle, le père Gerald Ridsdale. Il accuse George Pell d'avoir protégé le prêtre pédophile et d'avoir essayé d'acheter son silence.
 
Les négociations se poursuivent au Vanuatu à l'approche de l'ouverture de la session parlementaire. Les nouveaux députés se réuniront jeudi pour élire le Premier ministre et le président du Parlement. Une coalition s'est formée, la semaine dernière ; elle regroupe 36 élus, représentant 11 partis politiques. Le groupe est « solide », affirme l'administrateur en chef du Vanuaaku Pati, Robert Avio. Les 36 députés de cette coalition se sont retrouvés, ces derniers jours, dans la petite île Pele, au nord d'Éfaté, pour discuter de la formation du nouveau gouvernement. Le but était de « contrôler les allers et venues des gens et d'éviter toute corruption, d'empêcher certains élus de passer dans l'autre camp », explique Ralph Regenvanu, le chef de file du Parti terre et justice. Négocier loin de Port-Vila et de ses tentations aura-t-il porté ses fruits ? Réponse jeudi.

Neuf policiers ont été suspendus aux Îles Fidji. Ou plutôt, ils sont de nouveau suspendus. Ces neuf officiers sont accusés d'avoir violé et tué Vilikesa Soko, un braqueur présumé, lors d'une garde à vue, en août 2014. Une procédure judiciaire est en cours. Pour faciliter l'enquête, l'ancien chef de la police, Ben Groenewald, avait suspendu les neuf officiers, mais après sa démission, son successeur par intérim, Sitiveni Qiliho, a décidé d'annuler cette suspension. Le procureur général s'en est plaint, forçant Sitiveni Qiliho à faire marche arrière et à suspendre, donc, de nouveau les neuf policiers accusés.
Publicité