publicité

Le Parti Travailliste s'insurge contre le dernier comité des signataires

Quinze jours après le dernier comité des signataires qui s'est tenu à Paris, le Parti Travailliste de Nouvelle Calédonie a rejeté ce mardi, à Nouméa, les conclusions du comité des signataires.
Notamment sur la question des listes électorales. 

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Gwen Quéméner avec Martine Nollet
  • Publié le
Après la Dynamik Unitaire Sud, c’est le parti travailliste qui rejette en bloc les  conclusions du comité des signataires et notamment sur deux points essentiels : la sortie de l’Accord, jugée non conforme au texte de 1998 et la clôture du litige électoral, "inadmissible" pour Louis Kotra Uregeï.
Le Président du Parti Travailliste est interrogé par Martine Nollet.

Interview de Louis Kotra Uregeï


Le Parti Travailliste a également réagi au rapport Colin.
Non seulement le parti de Louis Kotra Uregei approuve ses conclusions, mais il ajoute: « un rapport qui ne fait que dire ce que nous clamons depuis des années » dixit son président.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play