publicité

L'actu du Pacifique en bref

Au Samoa, les législatives n'auront lieu que le 4 mars; Greenpeace Australie Pacifique et le PIANGO veulent mettre les plus gros pollueurs à l'amende; vaste opération anti-moustiques aux Samoa américaines.

Le HRPP, le parti de protection des droits de l'homme, dont le chef de file est le Premier ministre sortant, Tuilaepa Sailele, est au pouvoir depuis près de 30 ans. Il a d'excellentes chances de remporter les législatives du 4 mars.
Le HRPP, le parti de protection des droits de l'homme, dont le chef de file est le Premier ministre sortant, Tuilaepa Sailele, est au pouvoir depuis près de 30 ans. Il a d'excellentes chances de remporter les législatives du 4 mars.
  • Caroline Lafargue - ABC Radio Australia (SR)
  • Publié le , mis à jour le
C'est la chronique d'une élection écrite d'avance. Au Samoa, les législatives n'auront lieu que le 4 mars, mais le HRPP est déjà sûr de remporter 18 des 49 sièges du Parlement. Tout simplement parce que les représentants du HRPP, le parti de protection des droits de l'homme qui est au pouvoir depuis près de 30 ans, sont les seuls candidats dans ces circonscriptions. Ils n'ont pas de rivaux. Un vide qui s'explique par la campagne agressive menée par le HRPP auprès des tribunaux. Le Premier ministre sortant, Tuilaepa Sailele, a ainsi réussi à faire annuler la candidature de son opposant Tu'ula Kiliri. Motif: Tu'ula Kiliri n'a pas rempli les services normalement dus par un chef à son village, ont estimé les juges. 
 
Ils veulent mettre les plus gros pollueurs à l'amende. Greenpeace Australie Pacifique et le PIANGO, le réseau des ONG du Pacifique, organisent une conférence qui se clora vendredi soir, pour mettre sur pied une stratégie juridique, et permettre aux petits pays du Pacifique d'attaquer en justice les multinationales et les faire payer pour la pollution qu'elles occasionnent. Des juristes du Vanuatu, des Kiribati, des Tuvalu, des Salomon et des Fidji planchent sur la question, aux Fidji justement. 
 
Zika: vaste opération anti-moustiques aux Samoa américaines. Ce week-end, 3000 fonctionnaires seront mobilisés pour détruire les nids à moustiques, assécher les flaques d'eau, vider les réserves d'eaux stagnantes comme les pneus usées, les seaux, etc. Le gouvernement cible en priorité les villages qui comptent le plus de femmes enceintes car le virus du zika peut provoquer des malformations des foetus. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play