publicité

référendum NC 2018

rss

Un 24 septembre diversement célébré

La date qui commémore la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie par la France en 1853 est depuis le début des années 2000 devenue la fête de la citoyenneté. Ce lundi, elle a été célébrée de plusieurs manières, parfois très politiques. 

© NCla1ere
© NCla1ere
  • NC la 1ere (CM)
  • Publié le , mis à jour le

La fête de la citoyenneté au Centre Culturel Tjibaou

Plus d'un millier de personnes ont fait le déplacement pour cette journée festive et de réflexion sur le thème « Tous dans nos diversités, soyons acteurs de notre avenir ». 
Au programme de la journée qui se poursuit jusqu’à 20 h,  des tables-rondes sur le thème de la citoyenneté, ou encore plusieurs ateliers artistiques et d’artisanat.
Le reportage de Clarisse Watué 

Le reportage de Sheïma Riahi et Cédric Michaut 
FETE CITOYENNETE

 

Mobilisation politique au Mwâ Kââ

Le comité « 150 ans après »  organise jusqu’à 21 h sa propre journée sur un mode plus politique.
Depuis ce matin, discours politiques, ateliers d’artisanat et concerts ont ponctué la journée. Pour cette 15ème édition, et à 5 semaines du referendum d’autodétermination, le comité organisateur a tenté d’appeler les communautés à rejoindre les revendications du peuple kanak. 
Le reportage de Loreleï Aubry 


A la mi journée, une petite centaine de visiteurs avait fait le déplacement  dans une atmosphère très politique et sans surprise très indépendantiste.
Le président du Comité « 150 ans après », Sylvestre Newedou, revient au micro de Loreleï Aubry sur  l’esprit de cette 15ème édition. 

Le reportage de Dave Wahéo-Hnasson et Claude Lindor 
COMMEMORATIONS MWAKA

 

Une « marche pour la dignité » dans le Nord

Dans le Nord, le FLNKS a choisi cette date pour lancer une dynamique de mobilisation en faveur du « Oui » le 4 novembre prochain. Les CNC (comités nationalistes et citoyens) de l’aire Païci Cemuhi se mobilisent toute la semaine. Entre 700 et 1000 personnes se sont retrouvées aujourd’hui à Poindimié pour un meeting à la place de la mairie. Les militants ont d’abord marché pour la dignité, disent-il, en ce 24 septembre.
Le reportage de Marguerite Poigoune 


Historique du 24 septembre

Fête de la citoyenneté aujourd’hui, le 24 septembre est tout d’abord la date de la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie par la France. C’était il y a 165 ans, le 24 septembre 1853. Aux alentours de 16 h, sur ordre de Napoléon III, en présence de missionnaires, coutumiers et militaires, l’acte d’annexion était signé.
Rappel avec Olivier Jonemann 
24 SEPTEMBRE 1853





 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play