publicité

30 ans de réclusion criminelle pour l’assassinat de son fils

Au terme de deux jours de débats, Cary Teriinohopuaiterai , a été reconnu coupable ce vendredi du meurtre avec préméditation de son fils de 3 ans et demi, le 2 mars 2015 à Voh et de tentative d’assassinat sur sa belle mère.

© NC1ere
© NC1ere
  • Martine Nollet (CM)
  • Publié le
La Cour d’Assises jugeait depuis jeudi ce trentenaire qualifié de « jaloux, froid, méchant et orgueilleux ».
A la barre pour ce deuxième jour d’assises, son ex-compagne, mère du petit garçon, mort par balle d’un gros calibre, tiré à bout portant dans la voiture. Un drame familial perpétré dans un contexte de séparation, évoqué par cette mère détruite par le chagrin.
Elle parle en pleurs, de son petit garçon innocent, «  je donnerai tout » dit-elle "pour qu’il revienne et prendre sa place. »

L’avocat des parties civiles Me Loye déplore le manque de regret de l’accusé. « il nous a refusé la vérité ». Me Loye qui salue le maintien de la qualification d’assassinat. 

L’avocat de la défense Me Aguila revient sur le verdict : « une décision acceptée par l’accusé ».  Un accusé qui tout au long de son procès a plaidé l'accident. 

La Cour est allée au delà des réquisitions de l'Avocat Général qui étaient de 25 ans de réclusion criminelle. 

1 511 566 251

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play