publicité

6 mois de prison et 2 ans de mise à l’épreuve pour avoir agressé sexuellement sa jeune sœur

C’est la peine prononcée ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Nouméa contre un homme de 29 ans. Sur fond de conflit familial et de prise de stupéfiants, il a agressé sexuellement sa jeune sœur.

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Martin Charmasson (S.R)
  • Publié le
C’est une famille de brousse aux relations tendues. Le père boit, il lui arrive de frapper sa femme. L’un des fils souffre lui du manque d’affection de sa mère et devient jaloux, inconsciemment, de sa petite sœur, plus aimée. Le jeune homme consomme beaucoup d’alcool et fume une dizaine de joints par jour. Il joue le rôle de chef de famille, sans aucun recul, avec une tendance à frapper et menacer. Ses parents, affirme t-il, sont eux toujours sous l’emprise de stupéfiants.

De janvier 2014 à mars 2015, le frère commence à agresser sexuellement la plus jeune de la famille. Ce qu’il ne nie pas lors des auditions. Il cache des revues pornographiques dans sa chambre, se masturbe devant elle, l’incite à tenir son sexe et profère des obscénités. A chaque fois, sa sœur détourne le regard, refuse les propositions, et quitte la pièce, sans être retenue. Pour se faire pardonner, son frère lui propose du cannabis.

La jeune fille commence à en consommer, et décroche scolairement. Elle se réfugie dans une habitation inoccupée par son plus grand frère. Puis se confie à l’assistante sociale de son collège. Le fils ingérable est prié de quitter le domicile et trouve refuge chez sa grand-mère où il agressera un jour, au sabre, sa mère et sa petite sœur venues le visiter. Il n’y aura pas de blessé.

Jugé ce matin, l'homme de 29 ans a été condamné à 6 mois d’emprisonnement et deux ans de mise à l’épreuve pour agression sexuelle incestueuse avec obligation de soins, indemnisation des victimes, et inscription au fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles.

Sur le même thème

  • justice

    Agression d'un gardien au Camp-Est : affaire renvoyée

    Les trois auteurs présumés des faits comparaissaient devant le tribunal correctionnel ce vendredi. Le jugement est repoussé au 20 mars prochain en attendant des examens psychiatriques et médicaux. Une audience marquée par la présence massive des surveillants de prison.

  • justice

    Mise en examen de Philippe Ajapuhnya

    Après 48 heures de garde à vue, le secrétaire général de l’Union Calédonienne, a été mis en examen pour viol ce week-end sur une jeune femme de 22 ans. D’après le parquet, il reconnaît les attouchements, mais nie avoir forcé la victime.

  • justice

    Aymerick Vakié condamné pour le meurtre de Jean-Pierre Deteix

    Pour le meurtre de Jean-Pierre Deteix en juin 2016, Aymerick Vakié a été condamné à vingt ans de réclusion criminelle. Le jury a suivi les réquisitions de l’avocate générale. La défense fera appel et compte porter plainte. Ainsi s'achève la dernière session d'assises de l'année.

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play