Bac 2020: 81,1% des lycéens diplômés

éducation
bac 2020
©S.C.

On connait maintenant le détail des résultats du bac. Si l'on prend en compte les lycéens reçus dès le premier tour et ceux qui ont réussi leur oral de rattrapage, 81,1% des candidats ont décroché leur diplôme cette année. Des chiffres positifs pour le vice-rectorat, mais pas pour l'UGPE.

3650 candidats se sont présentés aux épreuves du baccalauréat cette année, 34% dans les séries générales, 26% dans les séries technologiques et 40% dans la voie professionnelle. Avec 2 960 lauréats, l’académie de Nouvelle-Calédonie affiche un taux de réussite de 81,1% tous baccalauréats confondus. Des résultats en hausse de 2,9 points par rapport à la session de 2019. La proportion des bacheliers dans une génération s’élève à 71,2% et atteint 79,6% chez les filles et 64% parmi les garçons.

43% de mentions

Au total, 43% des candidats admis obtiennent une mention. La mention « assez bien » est la plus représentée avec 742 élèves qui l’ont décrochée, la mention « bien » est obtenue par 337 bacheliers, enfin la très convoitée mention « très bien » est obtenue par 192 élèves.

Bac 2020
©S.C.

Plus 4 points pour la voie générale

Dans la voie générale, le taux de réussite gagne 4 points par rapport à 2019, avec un taux de réussite à 88%. Une hausse qui concerne les trois séries S, L et ES, qui n’existeront plus l’année prochaine avec la réforme du bac.

La voie technologique en augmentation

Dans la voie technologique, le taux de réussite est également en augmentation de 6,4 points par rapport à 2019, avec 83,5%. A noter en revanche que dans les séries Hôtellerie et sciences et technologie du design, le taux de réussite est en baisse.

Bac 2020
©S.C.

Baisse en voie professionnelle

Dans la voie professionnelle, le taux de réussite baisse de 0,8 points avec 73,7%. Du côté des spécialités de la production, la réussite est inférieure de 3,9 points à celle de 2019 et dans les spécialités de services, les résultats progressent d’1,8 point, pour un taux de réussite de 80%.

L'UGPE veut écrire au ministre

En revanche de son côté l’UGPE n’est pas satisfaite. L’Union des groupements des parents d’élèves regrette que des centaines d’élèves redoublent leur baccalauréat cette année, avec un contexte marqué par la crise sanitaire et les blocages. L’association devrait écrire au ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, pour demander de la clémence envers les élèves.

Comme l'explique Jean-France Toutikian, secrétaire de l’Union des groupements des parents d’élèves:

ITW Jean-France Toutikian

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live