A Goro, une marche de soutien au projet de la Sofinor

nickel
A Goro, une marche de soutien au projet de la Sofinor
©Kaio Tui
170 manifestants ont marché devant l'usine du Sud, ce vendredi, à l'appel de l’Ican, et avec le soutien du FLNKS. Ils défendent le projet de rachat de Vale-NC déposé par la Sofinor, avec l’appui de l’industriel Korea Zinc.
Selon le décompte de la gendarmerie, ils étaient 170 marcheurs pour faire pression sur la direction de Vale-NC. A leurs yeux, il n’y a qu’un seul projet de reprise de l’usine du Sud, celui porté par la Sofinor et Korea Zinc.
A quelques jours de la décision, cette marche à l’appel de l’Ican (l’instance coutumière autochtone de négociation) et du FLNKS résonne comme une ultime tentative de persuasion et lors des prises de parole, ce sont les deux, ceux autres projets qui ont d’abord occupé le débat, ceux présentés par le groupe Byms et Trafigura.
A Goro, une marche de soutien au projet de la Sofinor
©Kaio Tui

« Pas assez de garanties » selon le PDG de Vale-NC 

Des élus de toutes les composantes du FLNKS étaient présents. « On veut faire ici le modèle qu’on a fait dans le Nord ! Pour que l’on contrôle nos ressources », a scandé au micro Victor Tutugoro, au nom du FLNKS. 
Une délégation a été reçue par les dirigeants de Vale-NC, où ils ont été informés que selon Antonin Beurrier, son PDG, actuellement à Paris, le dossier Sofinor ne présenterait pas assez de garanties. 

Le reportage de Bernard Lassauce et Kaio Tui
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live