A Sydney, la plage de Bondi beach engloutie par des vagues de 5 mètres

océan pacifique
Vagues submergant la promenade de Bondi Beach, samedi 2 avril, à Sydney.
Des vagues ont englouti la plage et ont submergé la promenade de Bondi Beach, samedi 2 avril, à Sydney. ©Dylan Coker et DR
De grandes vagues se sont abattues, samedi 2 avril, sur la côte Est de l'Australie. Elles ont atteint des maisons et ont englouti la plage de Bondi Beach, à Sydney. Des alertes aux vagues dangereuses ont été émises sur les côtes de la Nouvelle-Galles du Sud, les vents forts provoquant des vagues menaçantes.

Sur une vidéo montrant une houle de cinq mètres, l'eau de la marée se précipite jusqu'aux portes des maisons et à Avoca Beach, à 90 minutes de route au nord de Sydney, des badauds fuyaient l'eau déferlante. D'imposantes vagues ont frappé, samedi 2 avril, le littoral de la côte Est de l'Australie, atteignant des maisons. La plage de Bondi Beach, à Sydney, a été submergée.

Peter Evans, des services d'urgence de Nouvelle-Galles du Sud, a expliqué à l'AFP que les équipes s'occupaient de plusieurs maisons dans la zone où les vagues avaient pénétré dans les propriétés, mais que les conditions s'amélioraient.

"L'eau continue de s'infiltrer dans les bassins versants"

"Nous espérons que le pire est passé et que nous n'aurons pas ce soir ou demain ce que nous avons eu ce matin et cette nuit", a-t-il déclaré. "Le temps clair a aidé les équipes, mais après des mois de fortes pluies, l'eau continue de s'infiltrer dans les bassins versants", a-t-il ajouté. "Les conditions de la mer sont encore très, très difficiles."

Plusieurs épisodes météorologiques extrêmes

A Sydney, la célèbre plage de Bondi Beach a disparu sous les vagues qui s'écrasent sur les passerelles et se déversent sur une route voisine. Les services de météorologie ont émis un avertissement pour tout le week-end concernant des vagues dangereuses et des vents forts de la côte Nord de Nouvelle-Galles du Sud jusqu'à la frontière du Victoria.

L'est de l'Australie a connu ces dernières semaines plusieurs épisodes météorologiques extrêmes, favorisés par le phénomène La Nina et le changement climatique. Des intempéries record et des inondations ont tué au moins 22 personnes, depuis début février.

Regardez, ci-dessous, le reportage réalisé par nos confrères de 9 News Australia :