Accidents, salaires, politique et Goyard : l'actu à la 1 du lundi 23 août 2021

l'actu du matin
Actu 1 23 août 2021
©NC la 1ère
L'essentiel de l'actualité de ce 23 août avec toujours trop de morts sur nos routes, un net écart de salaires entre les hommes et les femmes, les indépendantistes qui font front commun pour la campagne du Oui et les frères Goyard, Thomas et Nicolas, l'un médaillé aux JO, l'autre champion du monde.

3 fois plus de morts en 2020 sur les routes calédoniennes par rapport à la Métropole

Toujours trop d'accidents sur nos routes et les raisons restent les mêmes : l’alcool, la vitesse ou l’absence de ceinture. Une mortalité routière qui impacte lourdement les 18-34 ans. Les jeunes constituent près des deux tiers des 32 victimes à déplorer depuis le début de l’année. De l’intérêt de poursuivre les opérations de sensibilisation. L’association prévention routière en Nouvelle-Calédonie était samedi après-midi sur la piste de Koutio pour dispenser ses précieux conseils et inculquer les bons réflexes aux futurs conducteurs.

Des écarts de salaires encore marqués

17 %, c’est l’écart qui existait en 2019 entre les salaires des femmes et ceux des hommes dans la fonction publique en Calédonie. Une inégalité salariale mise en lumière par une étude de l’Isee, l’institut de la statistique et des études économiques. En cause, plus de femmes dans les catégories moins rémunératrices, des fonctionnaires plus jeunes et des carrières interrompues par les vies de famille.

Economie : vivre avec le virus

C’est la plus crainte des chefs d’entreprise depuis un an et demi : devoir fermer leurs portes à cause d’un confinement. En 2020, le premier confinement avait en effet coûté 34 milliards à l’économie, celui de mars 2021, 20 milliards. Vivre avec le virus en maintenant une activité économique ce sera le thème de Question pays ce midi. Et nous le verrons les entreprises calédoniennes ne manquent pas d’imagination pour assurer leur survie.

La campagne référendaire est vraiment lancée

La campagne en vue du 12 décembre est lancée. Pour les partisans du non, réunis samedi à Téné, sur la commune de Bourail, comme pour les défenseurs du oui, rassemblés à Nouméa ce week-end. Dans un camp comme dans l’autre l’objectif est de convaincre les abstentionnistes et les indécis. Gilbert Tyuienon, directeur de campagne du Oui, était l'invité du JT ce dimanche soir. 

8es de finale de la coupe de Calédonie

Il y avait du football, ce week-end, sur le Caillou avec les 8èmes de finale de la coupe de Calédonie. Sont qualifiés pour les quarts de finale Hienghène Sport, Magenta, l’AS Mont-Dore, Lossi, Horizon Patho et l’As Kunie. On connaitra les deux derniers le 4 septembre après deux matchs en retard entre le SC Ne Drehu et Tiga Sport d’un côté, et Thio Sport et Baco de l’autre. Tirage au sort des quarts de finale ce soir, vers 19h30.

Un Goyard peut en cacher un autre

Thomas Goyard médaillé d'argent en planche à voile RSX aux JO de Tokyo le mois dernier sera l'invité du journal ce soir et Nicolas Goyard son petit frère est champion du monde en foil, un titre décroché cette nuit pour nous en Suisse.

Un week-end à grandes foulées

Deux grands rendez-vous de course à pied ce week-end : le trail des Cagous à la Rivière bleue et l'Urban trail à Païta. C'est encore une fois Ludovic Lanceleur qui s'impose sur les 50 kms du trail des Cagous en 5 heures et 21minutes. Chez les femmes, Natalia Prado devance la favorite Angélique Plaire. A Païta, pour la deuxième édition de l'Urban trail, une course de 10 km sur route, c'est Mathieu Szalamacha et Aurore Palacio qui remportent la victoire. 

Encore du renfort pour la Polynésie

Dix professionnels de santé supplémentaires envoyés en renfort de métropole vers la Polynésie française. 7 infirmiers et 3 médecins anesthésistes-réanimateurs partent mercredi et rejoindront les 15 autres infirmiers métropolitains déjà mobilisés et les 8 infirmiers et aides-soignants volontaires calédoniens partis vendredi pour le Fenua.

Se faire vacciner à Lifou

Dans l’agenda des campagnes de vaccination, notez que les plus de 12 ans peuvent aujourd’hui se faire vacciner à la tribu de Mou à Lifou. C’est gratuit, sans rendez-vous et ouvert  entre 8 heures et 14 heures.