L'Actu en bref

l'actu du matin
Actu en bref
©NC1ère
L'essentiel de l'actualité de ce vendredi 28 avril 2017, avec le colloque sur la place de la coutume dans le droit calédonien, des rencontres hier soir pour discuter, à Koné, de l'indépendance, et à Nouville, de l'après-2018, ou encore la prochaine Transcal qui commence à se préciser. 

La coutume dans le droit

Quelle place la coutume occupe-t-elle dans le droit calédonien ? C’est le thème d’un colloque qui se tient depuis hier, et jusqu’à ce vendredi midi, à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Ce colloque dresse le bilan des trente années passées et lance la réflexion sur une meilleure intégration de la coutume. Le contentieux des intérêts civils ou encore la question des dommages et intérêts étaient abordés ce jeudi.

L’avenir institutionnel questionné à Koné... 

Comment la Calédonie peut-elle accéder à l’indépendance ? La question était au cœur d’un débat organisé hier par le CNJP, le Conseil national des jeunes du Palika. Il a eu lieu à Koné, au complexe culturel. 300 personnes avaient fait le déplacement. L’objectif du CNJP est de permettre à l’ensemble des Calédoniens de mieux comprendre ce processus, mais également de partager les actions de l’Uni dans les rencontres politiques avec les partenaires et l’Etat.

...et à Nouméa 

L’avenir institutionnel, il en était question également hier, à Nouméa.  De nombreux jeunes engagés en politique étaient réunis à l’Université pour parler de 2018. Au cœur des discussions : projets de société, le référendum et ses enjeux, ou encore quelle vision pour l’après-2018 ? Certains partis politiques étaient représentés : Calédonie Ensemble, le Rassemblement-Les Républicains et l’Union Calédonienne. 

Mine Pinpin : le mea culpa de la NMC

La NMC est la seule fautive dans l’incident environnemental survenu sur la mine Pinpin, à Poya-Sud. L’opérateur minier a reconnu sa responsabilité hier, jeudi, lors d’une réunion organisée à la mairie de Poya. Autour de la table : la province Sud, la Dimenc, la NMC et les éleveurs de la région. Cette réunion a permis de présenter les premières solutions de réparation sur le site minier, et notamment sur la propriété voisine. Une prochaine rencontre est prévue dans deux mois avec la province et la Dimenc. Cet incident soulève par ailleurs la question d’un plan de réhabilitation globale sur la commune. Province et mairie prévoit le dépôt prochain d’une demande commune auprès du Fond Nickel. 

Le bail rural sur terre coutumière examiné par le Cese

L’usage du bail en milieu kanak pourrait bientôt être formalisé. Le Cese, le Conseil économique social et environnemental, s’est penché hier sur une proposition de loi du pays portant création des baux ruraux sur terres coutumières. Un encadrement juridique qui devrait permettre de valoriser ces terres privées. Le Cese a également un projet de délibération relatif à la création du conseil calédonien de la famille, projet déjà proposé en 2010. Il s’agit d’une instance consultative chargée de traiter toutes les questions relatives à la famille. Ces deux textes, sur lesquels le Cese a émis un avis réservé, seront prochainement examinés par les élus du congrès. 

La Transcal se fera à Bourail

Après Poya en 2016, c’est Bourail qui aura l’honneur d’accueillir la Transcal les 1er et 2 juillet prochains. Le parcours reste secret, il ne sera dévoilé que la troisième semaine de juin. Mais déjà, plusieurs nouveautés sont annoncées. L’évènement sera par ailleurs filmé en intégralité par un drone, et diffusé en live sur Facebook.
Attention : si vous souhaitez participez à la Transcal, sachez que les inscriptions se feront du 15 mai au 23 juin, uniquement sur internet, sur le site www.latranscal.c

Les Outre-mer en continu
Accéder au live