nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref de ce lundi 2 avril 2018

L'actu du matin
L'essentiel de l'actualité avec le lancement de campagne pour le NON au référendum initié par le Rassemblement Les Républicains et l'interpellation de deux individus impliqués dans les dégradations de l'école maternelle de Canala.
 
REFERENDUM. Le Rassemblement les Républicains va lancer sa campagne pour le référendum au mois de mai.  Pierre Frogier espère une victoire massive du NON, déclaration hier soir dans l’émission Politique direct. Mais le Sénateur appelle à maintenir le dialogue avec les indépendantistes, avant et après le vote, pour préserver dit-il la paix en Calédonie.
 
DELINQUANCE. Deux jeunes majeurs interpellés après les dégradations de l’école maternelle de Canala du 28 mars dernier. L’un d’entre eux a un casier judiciaire chargé. Ils ont expliqué, pendant leur audition, avoir agi sous l’effet de l’alcool. L’un des deux jeunes a été écroué au Camp-Est.
 
PÂQUES. La commémoration de la résurrection du Christ célébrée partout sur le Territoire, et notamment à Lifou, où la convention de Pâques représente le rendez-vous protestant le plus important de l'année. Il rassemble plus de 3000 fidèles. Pour la première fois, la convention s’est tenue à la tribu de Thuahaik.
 
CHOCOLAT. La chasse aux oeufs de Pâques n’est pas terminée. Les enfants du squat de l’ancien péage, côté Médipôle, sont rassemblés ce matin pour rechercher des petits ballons de rugby, en chocolat bien sûr. Une initiative de la Ligue calédonienne de Rugby.

CULTURE. Cette fête est aussi l’occasion de se retrouver et de partager un repas en famille. Mais nombreux sont ceux qui ont choisi de passer leur journée au Musée de la Nouvelle-Calédonie. Chaque premier dimanche du mois, il ouvre ses portes au public. Un public qui a participé à la confection du repas du midi.

Autre rendez-vous mensuel incontournable qui s’est tenu hier, c’est le Marché des femmes rurales au Centre Culturel Tjibaou. Tous les mois, les femmes du Pays se retrouvent pour écouler leurs produits et partager leurs savoirs faire. Pour la première fois, la communauté futunienne participait à l’évènement.
 
ESPACE. La station spatiale chinoise continue sa chute vers la Terre et doit rentrer dans l’atmosphère aujourd’hui. Elle survole actuellement le Pacifique. L'incertitude demeure quant aux lieux de chute d'éventuels débris, mais les autorités spatiales chinoises se veulent rassurantes : la station spatiale va presque intégralement se désintégrer et ne devrait pas causer de dégâts sur Terre, elle offrira même, selon les autorités, un spectacle "splendide", semblable à une pluie de météorites.
Publicité