L'actu en bref de ce mardi 6 mars 2018

l'actu du matin
Deuxième journée de grève à Carsud. Nouméa: "ville test" pour le programme "wolbachia" : introduire cette bactérie dans les moustiques pour bloquer la transmission du virus de la dengue. Puis, l'opération "escargot" et la marche contre le projet de loi sur le contrôle technique.
Suites judiciaires des cambriolages du week-end
Au leader Price de Rivière Salée
Trois personnes ont été interpellées, deux majeurs et un mineur de 17 ans. Les deux majeurs de 18 ans ont été condamnés lundi à un an de prison, dont 6 mois avec sursis et mise à l'épreuve avec obligation de travailler et de suivre une formation. L'un des deux était déjà impliqué dans le cambriolage du magasin Champion Magenta du 13 février dernier.
Le mineur a été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès.
Le cambriolage de la station Shell de Kenu-In
Deux jeunes de 19 et 21 ans doivent être déférés ce matin devant tribunal.

Nouméa: ville test pour le projet "wolbachia"
La mairie va lancer avec l’institut Pasteur ce projet pour enrayer la propagation de la dengue.
L’idée, australienne, c’est d’introduire une bactérie, la wolbachia, dans les moustiques. Bactérie qui va bloquer la transmission du virus. Ça va d’abord se passer en laboratoire puis d’ici environ un an dans les rues de Nouméa.
Et si l’essai est concluant, le programme wolbachia pourrait être étendu à d’autres communes du territoire.

Carsud : poursuite de la grève
La grève débutée lundi est reconduite aujourd’hui. Le Soenc Transport qui mène le mouvement dénonce une rupture du dialogue social.
Ce lundi, plus de la moitié du personnel était en grève et seuls 12 bus sur 40 circulaient. Une réunion est prévue entre le syndicat et la direction ce matin.

« Les villas du 6ème »: le nouveau projet environnemental du F S H
Un projet de 34 logements en location/accession  sera complété par une autre tranche de 16 villas.
La conception bioclimatique des villas, la prise en compte du terrain et de son environnement (une zone de mangrove en contre-bas), font de ce projet, le premier « chantier vert » du FSH.
Ce projet était au départ de 100 logements en habitat collectif. Il a été complètement revu après concertation avec les riverains.

EPLP contre le projet de centrale à gaz de la SLN
Le mouvement environnemental l’a indiqué lundi dans un communiqué. Pour sa présidente, Martine Cornaille, ce projet ne bénéficierait en rien à l’environnement car l’exploitation du méthane, le gaz utilisé, est je cite, « plus nocif que le mazout, le diesel et le pétrole » eu égard aux émissions fugitives.
Par ailleurs, sur le long terme, Ensemble pour la Planète estime que le gaz ne fera qu’accentuer la dépendance de la Calédonie en matière énergétique. Et de conclure en déplorant l’absence de débat public préalable dans ce dossier.