nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref de ce mercredi 4 avril 2018

l'actu du matin
L'essentiel de l'actualité avec l'Union Calédonienne satisfaite du comité des signataires. L'UC entend se tourner vers la campagne pour le OUI à l'indépendance. Le projet du Vice-rectorat : ouvrir une structure d'enseignement adaptée aux adolescents en rupture sociale et scolaire d'ici 2020.
POLITIQUE. L'Union Calédonienne dresse le bilan du dernier Comité des Signataires. Une question référendaire conforme à l'Accord de Nouméa et un geste fort attendu lors de la visite du Président de la République en mai prochain. Bilan tiré par l'Union Calédonienne au lendemain du dernier Comité des Signataires. La question étant actée, le parti veut poser les bases de sa campagne pour le OUI au référendum du 4 novembre. L'UC appelle à une mobilisation générale, au-delà même de la sphère politique.

  
DEPRESSION IRIS. Iris n'a fait que nous effleurer mais la facture reste salée. Une douzaine de millions de francs pacifiques.
L'Apican a chiffré un premier bilan des fortes pluies amenées par la dépression la semaine dernière. De nombreuses exploitations agricoles avaient été inondées.  Comme souvent la région de Bourail avait été particulièrement touchée.
Les agriculteurs ont jusqu'à vendredi prochain pour remplir leur déclaration de sinistre au près de la Cama.

SCOLARITE ADAPTEE. Un projet d'enseignement adapté pourrait voir le jour d'ici 2020, du côté de La Foa.
L'idée serait d'offrir à une centaine de jeunes, de 14 à 18 ans, un environnement scolaire adapté à leurs difficultés.
Cette structure devra être encadrée par une vingtaine de personnes qualifiées à cet exercice.

JEUNESSE. Permettre aux jeunes calédoniens  de dresser eux-mêmes le portrait de leur génération.
C'est l'idée de la province Sud avec son enquête prend la Parole.
Un site internet et  une quinzaine d'ambassadeurs sur le terrain pour récolter  un maximum d'information auprès des 16-35 ans et mieux répondre à leurs attentes.
L'enquête " prends la parole " auprès des jeunes de la province Sud est prévue sur 6 mois.

EPOP. Une jeunesse appelée donc à s'exprimer via une enquête… mais aussi via les médias.
C'est notamment l'idée du projet E.Pop, en partenariat avec l'IRD et plusieurs médias locaux et nationaux.
Ou comment impliquer les jeunes sur des sujets de sociétés en les invitant à utiliser leurs smartphones et les réseaux sociaux. Le principe : filmer avec un smartphone des vidéos de 3 à 5 minutes sur les changements qui s'opèrent dans l'environnement. Les ePOPers sont invités à interroger les anciennes générations.

HIENGHENE. Il n'y aura pas de ramassage scolaire à Hienghène aujourd'hui.
Conséquence du mouvement de colère des transporteurs de la commune face à l'état des routes.
Rejoints par des parents d'élèves ils sont rassemblés devant la mairie hier matin. Ils réclament des travaux pour améliorer la sécurité routière. Le collectif a rendez vous ce mercredi  à 14 heures avec la mairie

AGRESSION. Une agression au couteau Place des Cocotiers en fin de matinée hier.
L'agresseur s'en serait pris à un couple de personnes âgées pour vraisemblablement voler le sac à main de la dame.
Une victime en état de choc et  blessée à l'avant bras.
L'agresseur, âgé de 22 ans, et ne disposant pas de toutes ses facultés mentales selon la police est en garde à vue depuis les faits.

CHAPITO. La structure culturelle itinérante  fête cette année ses 10 ans.
Pour l'occasion, la troupe va faire ce qu'elle sait si bien faire sillonner les routes calédoniennes et proposer dans 16 communes une fête foraine de  plusieurs jours. Mardi soir au coup d'envoi de cette tournée déjantée à Boulari.
Ouverture des portes de la fête dès 14 h cet après-midi au Mont-Dore et jusqu'à samedi.